/news/coronavirus
Navigation

3e vague: Québec recule sur plusieurs allègements

Coup d'oeil sur cet article

Avril sera « le mois de tous les dangers », signale François Legault. Devant la présence grandissante des variants et sur la recommandation de la Santé publique, il a dû rétropédaler sur plusieurs allègements accordés récemment. Le premier ministre menace aussi de ramener le couvre-feu à 20 h et de resserrer encore davantage partout où la situation l’imposera, advenant d’importantes hausses de cas.

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: 1168 cas supplémentaires, 4 nouveaux décès

• À lire aussi: Hausse importante du nombre de constats d'infraction en lien avec la COVID-19

• À lire aussi: De nouveaux groupes prioritaires vaccinés dès cette semaine?

La pause achève à Québec et à Gatineau  

Les mesures spéciales d’urgence imposées à Québec, en Chaudière-Appalaches et dans le secteur de Gatineau devraient être levées comme prévu à compter de lundi. 

Après avoir subi un traitement-choc d’une dizaine de jours, ces régions ont « 98 % des chances », selon le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, de revenir en zone rouge normale.

Le cas échéant, le début du couvre-feu sera ramené à 21 h 30 et les commerces non essentiels pourront rouvrir. 

Les salles à manger des restaurants devront cependant rester fermées jusqu’au retour éventuel en zone orange. 

De l’impatience dans l’air 

Photo The Canadian Press

M. Legault a démontré quelques signes d’impatience en tentant de se défendre de jouer au yoyo avec les mesures sanitaires.

Il s’est essentiellement rangé derrière ses experts. 

« Mettez-vous à ma place : la semaine passée, la Santé publique a dit : “on peut rouvrir les écoles secondaires 3-4-5 à temps plein”. Je ne suis pas pour dire : “non, non, non”. [...] Cette semaine, la Santé publique m’arrive et puis me dit : “on doit les fermer.” Je pourrais être choqué, peut-être que je l’ai été au tout début, mais en même temps, il faut comprendre. [...] La situation évolue. »

Le Dr Arruda a aussi assuré qu’il ne prenait pas ses décisions seul, « sur un coin de table ».

« Je ne veux pas écœurer la population, je comprends que les gens sont fatigués. » 

Les gyms fermés, le sport masqué  

Photo The Canadian Press

Moins de deux semaines après avoir eu la permission de rouvrir, les propriétaires de gyms en zone rouge seront obligés de remettre la clé dans la porte à compter de demain.

En zone orange, ils pourront demeurer ouverts pour la pratique individuelle. 

« Si vous ne respectez pas les règles, vous risquez de vous faire fermer », a toutefois prévenu le premier ministre.

Le port du masque sera aussi obligatoire lors de la pratique d’activités sportives à l’extérieur, avec un maximum de 8 personnes en zone rouge et de 12 participants en zone orange.

Les lieux de sports intérieurs seront fermés, sauf les piscines, les patinoires et les endroits pour jouer au tennis ou au badminton.   

Retour à l’école un jour sur deux 

À compter de lundi, le 12 avril, ce sera le retour à l’école en alternance, une journée sur deux, pour les élèves du deuxième cycle du secondaire (3e, 4e et 5e) en zone rouge.

« Le dernier endroit où on veut agir, c’est dans les écoles. Mais en même temps, il faut voir ce qu’il est possible de faire dans les compromis. [...] On choisit la moins pire des mesures », a dit François Legault, qui se réjouit à tout le moins de voir que les autres élèves pourront continuer de se rendre à l’école à temps plein.

Les étudiants au collégial et à l’université devront suivre leurs cours à distance, sauf lorsque leur présence est requise.

À compter de lundi, les activités parascolaires seront interdites afin de limiter les éclosions. 

  • Écoutez le résumé du point de presse avec Vincent Dessureault    

Déplacements interdits 

Les déplacements entre zones de différentes couleurs, qui étaient jusqu’à maintenant non recommandés, seront dorénavant interdits dans certains cas.

Parmi les mesures annoncées hier, on note « interdiction de se déplacer vers une région au palier jaune » pour les résidents des zones rouges et orange.

En zone orange, il sera aussi désormais interdit de changer de table pendant la durée de sa visite dans un établissement.

Le port du masque à l’école primaire deviendra aussi obligatoire en zone orange, comme c’est déjà le cas en zone rouge. 

Moins de fidèles autorisés  

Au retour de la longue fin de semaine de Pâques, la Santé publique a aussi changé son fusil d’épaule en ce qui a trait aux lieux de culte, où le nombre maximal de personnes autorisé sera revu à la baisse.

En zone rouge (Capitale-Nationale, Outaouais, Bas-Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches, Montréal, Laval, Laurentides, Lanaudière et Montérégie), le maximum sera ramené à 25, alors qu’il était de 250 depuis le 26 mars. 

En zone orange, la limite sera de 100 fidèles.

À voir aussi                  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres