/news/coronavirus
Navigation

Course contre la montre pour vacciner les travailleurs

Course contre la montre pour vacciner les travailleurs
Le Journal de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Des autorités de la santé de la région de Montréal redoublent d’efforts pour vacciner le plus de travailleurs de la santé possible à l’aube de la troisième vague causée par des variants plus contagieux.

• À lire aussi: [EN DIRECT 6 AVRIL] Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Vaccination: le NPD suggère d'établir des cliniques fédérales

• À lire aussi: Trop tôt pour se faire des plans d’été, avertit Trudeau

Plus de trois mois après qu’ait débuté la campagne de vaccination chez les travailleurs de la santé, premier groupe prioritaire au Québec, le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal y va cette semaine d’une opération de vaccination mobile auprès de son personnel dans ses 17 CHSLD.

Jusqu’ici, ces employés devaient se déplacer au palais des congrès pour recevoir leur première dose. «Même si tout est mis en œuvre pour faciliter les déplacements durant les heures de travail et que le stationnement est offert gratuitement, nous croyons que la vaccination sur le lieu de travail peut être facilitante pour le personnel et nous aider à vacciner un maximum d'employés», explique la conseillère aux relations médias Annie Dufour.

Selon le CIUSSS, 8439 employés ont reçu une première injection sur un total de 18 800. Impossible toutefois de savoir combien de ces employés représentent les travailleurs en contact étroit avec la clientèle, soit ceux qui sont jusqu’ici appelés à être vaccinés par le gouvernement.

Parmi les établissements contactés dans la région métropolitaine, seul le CISSS de la Montérégie-Est nous a fourni son taux de vaccination pour les travailleurs admissibles à la première dose, soit 9374 employés sur 14 900. «La très grande majorité des employés souhaitent se faire vacciner et plusieurs ont d’ailleurs un rendez-vous planifié pour leur vaccin ou sont en attente d’un rendez-vous», a assuré le Hugo Bourgoin, conseiller aux relations médias et ministérielles.

Les CIUSSS ne comptabilisent pas les refus de se faire vacciner exprimés par les employés. Une étude menée en février par une professeure de l'Université de Sherbrooke montrait cependant qu’un travailleur de la santé sur quatre refusait alors d’être inoculé.

«Entretien motivationnel»

Au CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, on a procédé la semaine dernière à une «deuxième tournée» des CHSLD pour offrir des doses aux travailleurs.

Depuis une semaine, des efforts similaires ont aussi été déployés au CISSS de la Montérégie-Ouest.

Le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal indique quant à lui avoir adopté cette façon de faire depuis plusieurs semaines, en plus d’avoir mis de l’avant toutes sortes de stratégies pour convaincre son personnel de se faire vacciner.

«Messages texte, entretien motivationnel, rencontre d'information pour répondre aux questions cliniques et mobilisation des groupes d'actions locales de chaque installation sont au nombre de nos initiatives», fait valoir la relationniste Annie Charbonneau.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres