/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

CF Montréal : l’équipe enfin au complet

Le club est parti pour la Floride hier

CF Montréal : l’équipe enfin au complet
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Pour la première fois depuis le début du camp d’entraînement, tous les joueurs du CF Montréal devraient se retrouver sur le même terrain mercredi.

• À lire aussi: Sebastian Breza se joint au CF Montréal

Le groupe principal a quitté Montréal pour Orlando mardi afin de rejoindre les quelques joueurs qui étaient déjà sur place après un séjour dans les diverses sélections nationales.

Selon l’entraîneur adjoint Jason Di Tullio, qui est resté en Floride après son séjour avec l’équipe canadienne des moins de 23 ans, les joueurs auront une semaine pour se faire valoir d’ici le premier match contre le Toronto FC, le 17 avril.

Di Tullio, qui fait un retour dans le personnel d’entraîneur après avoir secondé Mauro Biello jusqu’à la fin de la saison 2017, est conscient que c’est une course contre la montre puisque Wilfried Nancy n’aura pas beaucoup de temps pour prendre des décisions.

« Il n’a pas encore eu la chance de voir tous les joueurs ensemble. C’est une belle occasion pour les joueurs de laisser parler le terrain. »

Pas d’excuses

Peu importe le contexte, Jason Di Tullio a insisté pour dire que l’équipe ne s’en servirait pas pour se réfugier si ça va mal.

« Le message était clair avec Wilfried, on va laisser toutes les excuses à la porte. J’ai déjà parlé à tous les joueurs qui étaient en Floride. »

Cette clarté est d’ailleurs ce qu’il apprécie de Wilfried Nancy.

« On sait quel genre d’équipe on veut être et quel genre d’énergie on veut déployer sur le terrain. »

Jason Di Tullio se trouvait déjà en Floride avec les joueurs qui y étaient allés directement après leur séjour en sélection nationale.
Photo d’archives
Jason Di Tullio se trouvait déjà en Floride avec les joueurs qui y étaient allés directement après leur séjour en sélection nationale.

Surveillance serrée

Ce qu’on sait, c’est que l’équipe doit se plier à un protocole sanitaire très serré qui laisse très peu de place à l’improvisation.

« On se fait tester tous les jours et on doit attendre les résultats avant de pouvoir aller sur le terrain. »

« On porte tout le temps le masque, même dans les réunions. Le protocole de la MLS est très, très sévère. »

Le circuit Garber tente donc de mettre toutes les chances de son côté pour éviter des éclosions comme on en a vu dans la NFL et plus récemment dans la LNH, du côté des Canucks de Vancouver notamment.

Grand frère

En général, un adjoint sert souvent de tampon entre l’entraîneur-chef et les joueurs, mais avec une équipe très jeune et son expérience chez les moins de 23 ans, il pourrait bien devenir un grand frère.

« Je peux être un grand frère, mais un grand peut aussi être dur des fois. Le rôle de l’assistant est d’écouter, mais aussi pour être sûr que les exigences sont très hautes. »

« Mon rôle sera de m’assurer qu’on s’entend sur la tactique, mais aussi de m’assurer qu’il y a de la confiance quand les joueurs entrent sur le terrain et qu’ils sentent qu’ils ont les outils nécessaires. »

Et cette jeunesse sème le doute auprès des analystes de la MLS qui placent tous le CF Montréal au 13e ou 14e rang de l’Association, soit dans la cave.

« J’ai déjà cette information à côté de moi pour la garder comme motivation dans les bons moments », assure Di Tullio.

Mouvement 

Par ailleurs, le club a annoncé mardi avoir prêté le gardien de 19 ans Jonathan Sirois, et le milieu de terrain de 18 ans, Sean Rea, au Valour FC de Winnipeg, dans la Première ligue canadienne.

Le club a également acquis sous forme de prêt pour la saison 2021 le gardien québécois Sebastian Breza, 23 ans, du Bologna FC.

Di Tullio connaît bien Breza qui a participé à la qualification olympique avec le Canada.