/world/usa
Navigation

Tous les adultes américains éligibles au vaccin d’ici le 19 avril, doit annoncer Biden

Tous les adultes américains éligibles au vaccin d’ici le 19 avril, doit annoncer Biden
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le président américain Joe Biden doit annoncer mardi que tous les adultes aux États-Unis vont être éligibles au vaccin contre le Covid-19 d’ici le 19 avril, en avance d’une dizaine de jours sur l’objectif précédent, a rapporté la chaîne CNN en citant un responsable gouvernemental. 

• À lire aussi: 107 000 Montréalais n’ont toujours pas pris rendez-vous pour se faire vacciner

• À lire aussi: Vaccination: le mont Everest de la connerie

Le démocrate avait auparavant promis que 90 % des adultes seraient éligibles à cette date.

  • Écoutez le chroniqueur de politique internationale Loïc Tassé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Il avance ainsi son objectif de rendre tous les adultes américains éligibles au vaccin, indifféremment de leur âge ou antécédents médicaux : le président avait d’abord parlé du 1er mai.

Trois vaccins sont autorisés en urgence aux États-Unis : celui de Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu’une seule dose par personne, et ceux de Moderna et Pfizer/BioNTech, administrés en deux doses.

Les États-Unis, qui ont donné un grand coup d’accélérateur à leur campagne de vaccination, en sont à plus de trois millions d’injections par jour en moyenne sur les 7 derniers jours, selon les autorités.

Plus de 107 millions de personnes ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre le Covid-19 aux États-Unis, d’après les données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique du pays. 

Et 62 millions d’Américains sont entièrement vaccinés, dont plus d’une personne sur deux chez les plus de 65 ans.

Le pays, où plusieurs États ont d’ores et déjà levé certaines restrictions sanitaires, voit malgré tout une augmentation des cas, notamment chez les jeunes.

« Les cas augmentent au niveau national, et nous constatons cela majoritairement chez les jeunes adultes », a dit à la presse lundi Rochelle Walensky, la directrice des CDC.

Certains pics concernent en effet les personnes de 18 à 24 ans, a-t-elle précisé, et « sont liés aux activités extrascolaires et sportives ».