/entertainment/tv
Navigation

L’amour est dans le pré: un conte de fées!

Une fin heureuse pour Alex, le premier agriculteur gai de L’amour est dans le pré

L'amour est dans le pré
Photo courtoisie, Bell Média L’animatrice Katherine Levac entourée des agriculteurs de L’amour est dans le pré, Martin, Denis, Alex, Julien et Marc-Antoine.

Coup d'oeil sur cet article

La grande finale de L’amour est dans le pré viendra cimenter le conte de fées d’Alex et David jeudi soir. Le mot « mariage » sera même prononcé.

• À lire aussi - «Star Académie»: leçon de persévérance avec Alexandre Poce

• À lire aussi - Quoi regarder à la télé mercredi?

On peut parler d’un conte de fées inattendu puisqu’en juillet 2020, au moment d’annoncer l’identité des huit candidats présélectionnés pour l’édition 2021, beaucoup d’incertitude planait autour du recrutement du producteur laitier de Saint-Elzéar, qui devenait le premier agriculteur homosexuel à atteindre cette étape. L’équipe derrière l’émission ignorait s’il allait susciter assez d’intérêt (c’est-à-dire récolter un nombre suffisant de prétendants) pour passer au tour suivant.

Puis, une fois sa candidature officiellement retenue, on s’est mis à redouter un déferlement de messages négatifs sur Facebook. Et lors des tournages, on avait peur qu’il reparte bredouille.

Finalement, parmi toutes les craintes exprimées par rapport à Alex, aucune ne s’est matérialisée, comme en témoigne le dernier épisode, que Noovo présentera jeudi à 20 h.

« Tout a bien fonctionné, se réjouit le producteur Martin Métivier d’Attraction Images au téléphone. Alex, c’était le candidat idéal. Il était sympathique. Il était ouvert. Les gens ont embarqué. »

Nouveaux parents ?

Enregistrée en pleine tempête au début du mois de février au Manoir du lac William, cette heure ultime nous montrera des images d’Alex et David depuis qu’ils habitent ensemble. Et quand Katherine Levac leur demandera si leur vie est aussi parfaite qu’elle en a l’air, ils répondront oui sans hésiter. Durant cette même conversation, ils surprendront l’animatrice en formulant une requête bien spéciale en vue d’un potentiel mariage...

Enfin, on apprendra qu’ils sont devenus parents. Sans divulgâcher quoi que ce soit, disons toutefois qu’il s’agit d’un bien grand mot. En d’autres termes, pas besoin de préparer de « shower » pour bébé.

Ailleurs, vous verrez que Denis et Ève filent le parfait bonheur... contrairement à Julien, Marc-Antoine (qui s’est fait « flusher » devant les caméras) et surtout Martin. Comme le révèle l’autopromo qui joue en boucle à Noovo depuis quelques jours, ce dernier s’est présenté aux retrouvailles sans Émilie. Que s’est-il passé ? Le producteur laitier de Mirabel l’expliquera en détail après avoir enlevé son casque de ski-doo.

10e anniversaire

Personne ne s’étonnera d’apprendre que L’amour est dans le pré reviendra pour une 10e saison l’an prochain. Cet hiver, la téléréalité amoureuse a rallié un auditoire moyen de 653 000 téléspectateurs, en hausse de 11 % par rapport à 2020, selon les données confirmées de Numéris.

La recherche de nouveaux agriculteurs bat présentement son plein. Les tournages sont prévus pour un petit plus tôt que d’habitude, soit aux mois d’août et septembre, nous dit-on.

À VOIR AUSSI | Le baromètre des plus grands chanteurs et chanteuses québécois