/sports/hockey/canadien
Navigation

Un immense défi attend le CH

Coup d'oeil sur cet article

Si le Canadien de Montréal souhaite surprendre les Maple Leafs de Toronto sur leur patinoire mercredi soir, il devra offrir l’une de ses meilleures performances de la campagne, car ses prochains rivaux font flèche de tout bois.

• À lire aussi: Staal a le sens du spectacle

• À lire aussi: L’effet Ducharme

La troupe de l’entraîneur-chef Sheldon Keefe a remporté ses quatre derniers duels et sept de ses huit plus récents, balayant notamment sa série de deux parties au domicile des Flames de Calgary, dimanche et lundi. Conséquemment, elle a consolidé son emprise sur le sommet de la section Nord, détenant une priorité de six points sur les Jets de Winnipeg. 

Aussi, tout va dans le bon sens à Toronto : Auston Matthews a réussi un doublé lundi et domine la Ligue nationale de hockey avec 27 buts; Jack Campbell revendique neuf gains en autant de départs devant le filet; John Tavares vient d’atteindre le plateau des 800 points en carrière. Même Alex Galchenyuk semble s’être relancé, lui qui a affiché un différentiel de +3 durant la série de deux matchs dans le sud albertain.

«Il y a des soirs où nous n’avons pas vraiment cette force; nous ne l’aurons pas à chaque rencontre. Par contre, on joue de la bonne façon et on trouve des moyens de gagner. Parfois, il y a aussi des matchs durant lesquels on excelle. Notre talent à l’avant et à l’arrière est très impressionnant, a affirmé Campbell au site NHL.com. C’est plaisant de contribuer à ces succès. Nous avons encore beaucoup de travail à faire, mais le moment est plaisant et nous voulons seulement essayer de nous améliorer.»

D’ailleurs, les neuf triomphes d’affilée du gardien lui ont permis d’égaler la meilleure séquence du genre dans l’histoire du club. Félix Potvin, Jacques Plante et John Ross Roach avaient également accompli l’exploit. Le principal concerné a tenu à rester humble, malgré tout.

«Vous n’obtenez pas ces victoires sans l’aide de tout le monde, a-t-il dit. Nous avons bâti notre jeu toute l’année. C’est vraiment un cycle complet. J’aime l’effort des gars et on veut juste être encore mieux à chaque soir. Le record constitue un bel honneur, mais il s’agit avant tout de gagner.»

Arrêter Matthews 

Le Tricolore aura fort à faire devant Matthews, qui connaît d’excellents moments. Le numéro 34 a récolté six buts et trois mentions d’aide à ses six dernières sorties. Depuis le 3 mars, il a toujours passé au moins 19 minutes sur la glace et a continué de défier les gardiens adverses. Il a décoché 148 tirs cette année : seul Brady Tkachuk, des Sénateurs d’Ottawa, a fait mieux que lui dans le circuit Bettman.

Face au Canadien, le joueur-vedette a totalisé sept points, dont deux buts, en quatre affrontements depuis le début de la campagne. Son dernier rendez-vous avec le Bleu-Blanc-Rouge, celui du 20 février, s’est conclu par une performance de deux buts et autant d’aides dans un gain de 5 à 3.