/news/currentevents
Navigation

La GRC démantèle un réseau de contrebande de Xanax à Longueuil

La GRC démantèle un réseau de contrebande de Xanax à Longueuil
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Près d’une centaine de policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont mené, mercredi, une série de perquisitions à Longueuil visant un réseau de distribution à grande échelle de produits pharmaceutiques contrefaits relié au crime organisé.

Au total six perquisitions ont été menées dans le Vieux-Longueuil et dans le secteur de Saint-Hubert par l’Unité mixte d'enquête sur le crime organisé (UMECO) de la GRC.

L’une d’elles avait lieu dans un immeuble commercial de la rue Saint-Jean, près de l’intersection de la rue Le Moyne Ouest.

Deux personnes ont été arrêtées sur les lieux des perquisitions, avant d'être relâchées en fin de journée en attendant la suite des procédures judiciaires. Elles feront face à des accusations, notamment pour trafic et exportation de substances illégales, a avancé la GRC.

La GRC démantèle un réseau de contrebande de Xanax à Longueuil
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

La frappe a permis de saisir des milliers de comprimés, selon des photos partagées par la police fédérale.

«L'enquête a débuté suite à la saisie, par les autorités américaines, de quatre colis en provenance du Québec, contenant des milliers de comprimés pharmaceutiques contrefaits, principalement du Xanax et autres formes génériques», a expliqué la GRC par communiqué.

Le réseau expédiait les médicaments contrefaits aux États-Unis, mais aussi ailleurs au Canada et au Québec.

Contrairement aux véritables comprimés de Xanax – un tranquillisant utilisé pour combattre l'anxiété – qui contiennent de l'alprazolam, ceux contrefait contiennent parfois de l'étizolam, une substance sédative qui peut causer des surdoses lorsque consommée de façon non médicale. Des analyses devront cependant être menées en laboratoire pour déterminer si c'est le cas des comprimés saisis à Longueuil.

La GRC démantèle un réseau de contrebande de Xanax à Longueuil
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Rappelons que les autorités sanitaires de la Montérégie avaient indiqué, récemment, avoir eu vent de cas de surdoses chez des adolescents de la Rive-Sud qui peuvent se procurer des comprimés de Xanax pour aussi peu de 2 $ l'unité.