/finance
Navigation

Transaction historique sur le marché canadien des régimes de retraite

Transaction historique sur le marché canadien des régimes de retraite
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Conseillée par Willis Towers Watson, société mondiale de premier plan en services-conseils, en courtage et en solutions, la Sun Life, iA Groupe financier et Rentes Brookfield, ont annoncé mercredi une transaction de souscription de rentes de 1,8 milliard $ pour General Motors Canada.

À elle seule, la Sun Life a pris en charge 1,1 milliard $ de cette opération de rachat de rentes qui concerne plus de 6000 participants au régime de retraite des employés salariés de GM Canada ayant pris leur retraite avant le 1er juin 2020. La part de iA Groupe financier est de 600 millions $, tandis que celle de Rentes Brookfield s’élève à 100 millions $.

Dans le cadre de cette entente, la plupart des placements du régime de retraite n’ont pas été vendus, mais ont été transférés en nature aux partenaires-assureurs.

«Cette transaction entre dans l’histoire comme étant la plus importante au Canada avec un seul assureur. Elle démontre que les transactions majeures sont maintenant possibles au pays, et ce même dans un marché volatil causé par la pandémie actuelle», peut-on lire dans un communiqué, mercredi.

Pour Marco Dickner, chef de la gestion des risques de retraite chez Willis Towers Watson, cette entente démontre que «les assureurs canadiens peuvent désormais répondre efficacement aux besoins des promoteurs de régimes en matière de transactions très importantes», ce qui constitue «une étape cruciale dans l’évolution des transferts de risque de retraite au Canada».

Dans le cadre d’une entente de souscription de rentes avec rachat des engagements, la société d’assurance est responsable d’effectuer les paiements de rentes aux participants du régime en contrepartie du versement d’une prime unique par le promoteur du régime.