/world/pacificasia
Navigation

Apparition d'un cas local de Covid-19 en Nouvelle-Zélande

Apparition d'un cas local de Covid-19 en Nouvelle-Zélande
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Wellington | Les autorités sanitaires néo-zélandaises ont confirmé jeudi l'apparition d'un cas local de COVID-19 à Auckland, deux jours après la décision d'ouvrir une «bulle» avec l'Australie au sein de laquelle leurs ressortissants pourront à nouveau voyager. 

Aucun confinement de la plus grande ville du pays ni aucun changement concernant l'ouverture de cette future «bulle» ne semblent pour le moment envisagé. 

La première ministre Jacinda Ardern a cependant annoncé la suspension immédiate des vols en provenance de l'Inde, d'où sont arrivées ces dernières semaines la plupart des porteurs du virus.

La personne testée positive à la COVID-19 est un agent de sécurité travaillant dans un hôtel où les Néo-Zélandais sont placés en quarantaine à leur retour de l'étranger.

Ce nouveau cas souligne la difficulté d'autoriser à nouveau les voyages sans quarantaine dans un pays qui ne compte presque aucun cas de contamination locale depuis plusieurs mois.

Cette «bulle» doit ouvrir le 19 avril, soit un plus d'un an après que l'archipel du Pacifique Sud a fermé ses frontières en raison de la pandémie.

La Nouvelle-Zélande et l'Australie ont largement jugulé l'épidémie, enregistrant seulement sporadiquement quelques foyers de contaminations rapidement maîtrisés avec la mise en place de courts confinements locaux.

Les autorités ont cependant indiqué qu'en cas d'apparition d'un certain nombre de cas de COVID-19, elles pourraient suspendre «la bulle». Les habitants ayant décidé se rendre dans le pays voisin pourraient ainsi se retrouver soudainement contraints d'effectuer une quarantaine coûteuse à leur retour.

La Nouvelle-Zélande compte actuellement 95 cas actifs de COVID-19 -- l'agent de sécurité ainsi que 94 autres personnes arrivant de l'étranger et testées positives à leur arrivée. Tous ont été placés dans un centre spécial de quarantaine.

La plupart des personnes testées positives sont des voyageurs de retour d'Inde via Dubaï.

Mme Ardern a indiqué que la suspension de l'entrée en Nouvelle-Zélande pour les arrivées en provenance d'Inde sera en vigueur du 11 au 28 avril.