/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut aggraver les symptômes

Dentiste
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les personnes ayant une mauvaise hygiène bucco-dentaire risquent de présenter des symptômes plus graves de la COVID-19, selon une récente étude. 

L’étude internationale menée par des chercheurs de l’Université McGill révèle que les patients atteints de parodontite ou la maladie des gencives étaient plus susceptibles de souffrir de complications liées à la COVID-19.

Les chercheurs, qui ont analysé les dossiers médicaux de 568 patients qataris atteints de la COVID-19, ont découvert que parmi les 258 patients ayant la maladie des gencives, 33 ont connu des complications. 

En revanche, dans le reste du groupe de patients avec des gencives saines, seulement sept ont présenté des complications, selon l’étude publiée dans le «Journal of Clinical Periodontology».

«En regardant les conclusions de notre étude, nous pouvons souligner l'importance d'une bonne santé bucco-dentaire dans la prévention et la gestion des complications de la COVID-19», a indiqué par communiqué Belinda Nicolau, coauteure de l'étude, mercredi.

Les chercheurs sont arrivés à la conclusion que la parodontite était associée à un risque plus élevé d’admission aux soins intensifs, à la ventilation assistée, voire au décès, des patients atteints de la COVID-19. 

Les chercheurs estiment nécessaire une étude plus approfondie dans le domaine des traitements contre la COVID-19 et la parodontite pour mieux comprendre le lien entre les deux maladies. 

À VOIR ÉGALEMENT...

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres