/sports/hockey/canadien
Navigation

«De grosses erreurs» –Shea Weber

Jets vs Canadiens
Photo Martin Chevalier Jonathan Drouin a rejoint Paul Byron, qui venait de battre Connor Hellebuyck, en deuxième période.

Coup d'oeil sur cet article

Pour la deuxième fois en 24 heures, le Canadien a raté son départ. S’il était un sprinter, il se serait enfargé dans les blocs à ses deux dernières courses.

« Ce n’est pas une question d’effort. On a commis des erreurs mentales. De grosses erreurs que tu ne peux pas faire sans que des équipes comme celles-là ne te fassent payer. »

– Shea Weber

« Ça fait deux matchs de suite que ça arrive. Ça nous a coûté les deux matchs. On doit apprendre de ça et passer à autre chose.»

– Phillip Danault


Au moins, le Tricolore a vendu chèrement sa peau en demeurant dans ces deux rencontres et en passant tout près de créer l’égalité en fin de rencontre.

« Chaque fois, lors de ces deux matchs, les gars ont répliqué presque immédiatement. C’est tout à leur honneur. »

– Jake Allen


Jesperi Kotkaniemi a disputé un deuxième match à la droite de Tomas Tatar et de Phillip Danault. Il s’est encore très bien débrouillé. Il a décoché quatre tirs et distribué quatre mises en échec.

« Il apprend encore beaucoup. Arriver à l’aile et jouer contre les gros trios, ce n’est pas facile. Mais il fait du bon travail. Quand il a commencé à bouger ses pieds à Toronto, ça a commencé à bien aller. »

– Phillip Danault


Dans la défaite, le Canadien a tout de même mis Connor Hellebuyck à l’épreuve à 38 occasions. En a -t-il suffisamment fait près de lui ?

« J’ai trouvé qu’on était assez affamés autour du but. Il a joué un match solide. On peut toujours être plus dans sa face, mais on était là. Il a fait de gros arrêts. »

– Phillip Danault