/news/society
Navigation

Kamouraska: mobilisation pour un jeune garçon atteint d’une tumeur très rare

Coup d'oeil sur cet article

À peine âgé de 19 mois, le petit Ludovic D’Anjou, de Saint-Pascal, est atteint d’une tumeur cancéreuse très rare. L’aide s’organise pour sa famille, qui traverse une épreuve difficile.

C’est le 3 janvier que tout a basculé pour cette famille du Kamouraska. Le petit Ludovic ressentait alors des douleurs au ventre. Après qu'on l'eut hospitalisé d’urgence, les médecins ont trouvé dans son abdomen un hépatoblastome, c’est-à-dire une tumeur qui attaque le foie et les poumons. Aussi a-t-on dû recourir à la chimiothérapie. Malgré tout, la famille demeure positive.

«C’est un petit guerrier qui est très fort. Il se bat et nous avons beaucoup de monde autour de nous qui nous aide vraiment à surmonter tout ça», explique la grand-mère de Ludovic, Nathalie Madore.

Photo courtoisie

Ce retournement de situation soudain a forcé la famille à tout mettre sur pause, comme l’explique Nathalie Madore.

«Tout a changé. La vie quotidienne, elle a changé. Tout est sur pause: nos projets, nos rêves, notre travail.»

En effet, la mère, Stéphanie Harrisson, a dû mettre son travail de côté afin de rester au chevet de son fils, à plus de quatre heures de son domicile. Ajoutons à cela qu’elle ne peut voir sa fille aînée, âgée de 4 ans, qui est demeurée avec son père à Amqui.

Mobilisation 

Après des visites au CHUL de Québec pendant deux mois, le bambin se trouve depuis le 1er mars au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, à Montréal, avec sa mère et sa grand-mère. Par conséquent, les factures de nourriture et d’hébergement s’empilent.

Une amie de la famille, qui est aussi mère de deux enfants, a donc lancé une campagne de sociofinancement qui a jusqu'ici permis de récolter plus de 2500$.

«Personne n’est à l’abri de ça, on ne sait jamais le jour qu’on va se lever et que ça peut nous arriver. C’est important pour moi. C’est beau de voir comment que les gens sont capables encore de se mobiliser aujourd’hui», note Caroline Massé.

Cette générosité est grandement appréciée par la famille qui continue de se battre pour Ludovic, qui doit subir une deuxième opération la semaine prochaine.

«Je pense à tout mon monde. Je les remercie énormément, du fond du cœur. Qu’ils nous manquent. Je les aime, c’est tout. Tout le monde. Continuez à donner. Pour Lulu, on a besoin d’aide», termine Nathalie Madore.

Ils vous demandent donc de faire une différence en cliquant ici. L’objectif est d’amasser 10 000$. Vous pouvez également suivre l’histoire et les développements concernant Ludovic sur cette page Facebook.