/news/currentevents
Navigation

Nouveau procès pour l'ex-juge Jacques Delisle: ses enfants souhaitent retrouver leur père rapidement

Coup d'oeil sur cet article

La décision du ministre de la Justice David Lametti a engendré une cascade d’émotions chez les enfants de l’ex-juge Jacques Delisle, qui souhaitent rapidement retrouver leur père hors des murs du pénitencier.

• À lire aussi: Nouveau procès pour l’ex-juge Jacques Delisle

Les larmes ont coulé sur les joues d’Élène et Jean Delisle la semaine dernière, lorsqu’ils ont appris que leur père aura finalement droit à un nouveau procès et qu’il demandera une remise en liberté conditionnelle en attente des procédures. 

«J’ai pleuré. On n’y croyait pas! Ça faisait quand même plusieurs années qu’on attendait et là, enfin, on avait une décision en notre faveur. On était vraiment excités et contents pour mon père, évidemment», témoigne Élène, jointe mercredi, par téléphone.

L’émotion était aussi vive chez Jacques Delisle, qui comprend toutefois bien l’ampleur des défis à venir, selon ses enfants.

À l’approche de ses 86 ans, l’ex-juge a toute sa tête. Mais il a vieilli. Préparer un second procès, se retrouver en société après neuf ans d’incarcération, en pleine pandémie de surcroît ; tout ça apporte son lot de défis.

«Je suis certaine qu’il est très heureux, mais en même temps, il est très conscient de tout ce que ça implique. Un nouveau procès, c’est de recommencer tout le processus, se replonger là-dedans, ce n’est pas évident. Mais entre les deux, je suis certaine qu’il préfère revenir à la maison et vivre dans ses choses, évidemment», expose Mme Delisle.

Retour à la maison

Car c’est ce que souhaitent le plus ardemment les enfants Delisle : un retour rapide à la maison pour leur père. Le magistrat à la retraite est d’ailleurs toujours propriétaire du condominium de Sillery où le drame s’est joué, en 2009.

«J’ai hâte de remettre l’appartement de notre père en état de fonctionner. Je pense à l’épicerie que je vais aller lui faire, les muffins qu’il aime, que je vais lui faire. C’est plus ça pour le moment qui nous anime», avance Élène Delisle. 

  • Écoutez la chronique judiciaire de l’ex-juge Nicole Gibeault à QUB radio  

Toujours confiants

Malgré toutes ces années, les enfants Delisle n’ont jamais cessé de croire en l’innocence de leur père. Mais près de 12 ans après le décès de sa mère, Jean Delisle espère maintenant pouvoir tourner la page.

«Ça va être assez là. Il a fait neuf ans. C’est un vieillard. J’espère que ça va finir là, qu’il n’y en aura pas de nouveau procès», termine-t-il.

À voir aussi: