/news/transports
Navigation

Tramway: Québec entre «dans les ligues majeures»

Les pro-tramway se réjouissent du feu vert donné par le Conseil des ministres

text1
Illustration courtoisie Selon l’échéancier prévu par la Ville de Québec, la mise en service du tramway devrait se faire en 2026.

Coup d'oeil sur cet article

Les défenseurs du tramway se réjouissent en chœur du feu vert octroyé au projet mercredi par le vote du Conseil des ministres et estiment que Québec passera dans la cour des grands. 

• À lire aussi: Le décret pour le tramway de Québec a enfin été adopté

« J’ai l’impression qu’on s’en va dans les ligues majeures », a commenté hier Pierre Dolbec, président de la Corporation des parcs industriels du Québec, et qui siège aussi au comité sur la mobilité durable de la Ville. 

« Je trouve ça l’fun pour Québec. On va être capable de donner autant aux gens qui travaillent dans les parcs industriels qu’à ceux qui restent sur le territoire de Québec une expérience de mobilité durable intéressante, conviviale, moderne qui va réellement rejoindre les aspirations des gens. » 

Il s’est réjoui de ce développement qu’il attendait « avec impatience ». « Il est temps. C’est très positif, je suis très, très content », a-t-il exprimé. 

Il estime que tous les usagers y trouveront un bénéfice, même ceux qui travaillent dans les parcs industriels moins bien desservis jusqu’à maintenant par le transport collectif. La nouvelle « toile » du réseau structurant, avec sa colonne vertébrale, le tramway, améliorera la mobilité à la grandeur de la ville, plaide-t-il. 

Objectif 2026

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, Steeve Lavoie, s’est lui aussi enthousiasmé des derniers développements survenus mercredi. « Le projet, enfin, va aller de l’avant. » 

Il espère maintenant que les appels d’offres seront lancés rapidement et que le projet respectera les délais prévus initialement, pour une mise en service du tramway en 2026. Il a bon espoir que ce sera le cas. 

Le lancement de divers contrats de travaux préparatoires et plus tard le grand chantier du tramway contribueront à la relance économique, prévoit-il.

Officialiser la décision

De son côté, Accès Transports viables invite le gouvernement à confirmer rapidement sa décision officielle afin de pouvoir lancer l’appel de propositions. La nouvelle a été confirmée au Journal par des sources bien informées, mais le gouvernement Legault et la Ville de Québec sont restés muets sur la question, hier. 

« J’enjoins donc le gouvernement Legault à confirmer rapidement le tout afin que l’appel de propositions puisse aller de l’avant avec les consortiums et que le projet puisse être mis en chantier », a affirmé Étienne Grandmont, directeur général d’Accès transports viables. 

Le groupe J’ai ma passe et l’Université Laval ont préféré ne pas commenter la nouvelle, voulant attendre une annonce officielle avant de prendre la parole.  

Progression du tramway et étapes à venir  

  • 17 mars 2021 : Entente de principe entre le gouvernement du Québec et la Ville sur le tracé et le financement 
  • 7 avril 2021 : Décret ministériel 
  • Fin avril 2021 : Lancement de l’appel de propositions 
  • 2020-2022 : Travaux préparatoires  
  • 2022 : Sélection du consortium et début de la construction  
  • 2026-2027 : Mise en service   

Source : Ville de Québec