/sports/hockey
Navigation

Un test de leadership pour les Jets

Un test de leadership pour les Jets
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

À l’instar du Canadien de Montréal, qui sera privé de Brendan Gallagher pour plusieurs semaines, les Jets de Winnipeg doivent également se débrouiller sans un de leurs piliers. En effet, l’absence du capitaine Blake Wheeler, blessé à la tête et non disponible pour une durée indéterminée, représente tout un défi pour la troupe de Paul Maurice. 

• À lire aussi: L’avant-match à la loupe

• À lire aussi: Blake Wheeler n’affrontera pas le Canadien

«C’est une perte énorme pour l’équipe, a convenu l’attaquant Pierre-Luc Dubois, jeudi, lors d’une visioconférence. C’est le capitaine, mais c’est aussi un grand joueur. Sa présence est importante dans le vestiaire, sur la glace et sur le banc.»

Évoluant aux côtés de Wheeler sur le premier trio, Dubois a beaucoup bénéficié de sa présence depuis son arrivée à Winnipeg, en janvier.

«Pour moi, "Wheels" a une présence qui calme. Ce n’est pas le gars qui parle le plus sur le banc, dans le vestiaire ou sur la patinoire, mais quand il le fait, il a beaucoup d’impact, a indiqué le Québécois de 22 ans. Quand les gars deviennent nerveux ou qu’ils ont l’impression que les choses leur échappent, juste de voir à quel point il est détendu et en contrôle nous calme.»

Une opportunité pour d’autres

L’entraineur-chef Paul Maurice convient lui aussi que la perte est immense. Il y voit toutefois une belle occasion à saisir pour d’autres joueurs de la formation.

«C’est un peu comme un test de leadership. Tous les grands leaders établissent des standards pour ceux qui les entourent, mais ils façonnent aussi d’autres leaders. D’autres gars doivent maintenant jouer le rôle de Blake et nous montrer la voie à suivre sur la glace. Ils devront aussi s’assurer qu’on gère nos émotions et qu’on reste debout quand les choses n’iront pas comme on le veut. [...] D’autres joueurs vont se lever et auront l’occasion de mener.»

Dubois est du même avis. «C’est une opportunité pour d’autres gars. Nous avons beaucoup de profondeur dans ce groupe et nous en parlons souvent. On ne peut pas se désoler pour nous-mêmes. Aucune équipe ne sera désolée pour nous.»

À la hauteur des attentes

Même si son arrivée est récente avec la formation manitobaine, le Québécois sera l’un de ceux sur qui les Jets voudront compter encore davantage en l’absence de Wheeler. Maurice estime d’ailleurs que Dubois a comblé toutes les attentes depuis qu’il a été obtenu des Blue Jackets de Columbus contre Patrik Laine et Jack Roslovic.

«Il est au moins aussi bon que je le pensais, a indiqué Maurice. Après un certain temps, j’ai commencé à me dire que ce gars allait devenir un attaquant dominant dans la Ligue nationale. Je ne sais pas s’il va compter 50 buts et je me fous qu’il le fasse ou non. Je crois par contre qu’il va neutraliser les meilleurs des équipes adverses et qu’il marquera plus de buts qu’eux les soirs de match.»