/sports/racing
Navigation

Villeneuve: «La pression est sur Verstappen»

Max Verstappen
Photo AFP Max Verstappen

Coup d'oeil sur cet article

Pour bon nombre d’analystes, Max Verstappen est le seul pilote capable d’ébranler Lewis Hamilton. Le Néerlandais a toutefois raté une belle chance d’accéder à la première marche du podium lors de la première course de la saison en F1, à Bahreïn le 28 mars dernier.

• À lire aussi: « J’aimerais retourner au Mans »

« La pression est sur Verstappen, souligne Jacques Villeneuve, en entrevue au Journal. La course était dans sa poche, mais il a réussi à la perdre. J’ai hâte de voir comment il va se comporter au cours des prochaines épreuves. Tout le monde le voit comme un futur champion du monde, poursuit Villeneuve, qui célèbrera ses 50 ans vendredi. À lui de le prouver. »

La deuxième étape de la saison aura lieu la semaine prochaine au circuit d’Imola, en Italie. Hamilton tente cette année de devenir le premier pilote à remporter huit titres en F1.

« La F1 doit innover »

Le projet des autorités de la F1 de vouloir organiser le samedi une course sprint, longue de 100 kilomètres à trois occasions cette année, pourrait être entériné au cours des prochains jours.

« Ma première réaction aurait été de critiquer cette démarche, a dit Villeneuve. Mais, à bien y penser, la F1 doit innover. La journée du vendredi [où serait programmée la séance de qualifications habituellement tenue le samedi] est tellement plate pour les amateurs. Je pense que cette formule vaut la peine d’être exploitée. »

Selon toute vraisemblance, ces épreuves auront lieu dans le cadre des Grands Prix de Grande-Bretagne (17 juillet), d’Italie (11 septembre) et du Brésil (6 novembre).


Villeneuve n’a jamais eu la langue dans sa poche. Commentant la piètre performance de Sebastian Vettel à ses débuts chez Aston Martin à Bahreïn, le champion du monde de 1997 s’est limité à dire que le pilote allemand « était complètement perdu... »