/lifestyle/family
Navigation

Des fleurs sur votre terrasse, ça presse!

CASA 0410 FLEURS ET POTAGERS 
Photo 4 Arrangement printannier br
Photo courtoisie, Sunnyside Gardens L’ajout de branches de saule en fleurs aux arrangements printaniers en contenant est particulièrement recherché actuellement.

Coup d'oeil sur cet article

Pourquoi attendre le début de l’été pour égayer votre terrasse ? Dès le début d’avril, vous pouvez créer de superbes arrangements en contenant composés de plantes à floraison très hâtive ou de végétaux comestibles qui résistent particulièrement bien au froid. Cette année, faites donc en sorte que votre balcon ou votre terrasse se parent de couleurs vives le plus rapidement possible !

Fleurs annuelles peu frileuses

Une boîte à fleurs peut être tout aussi belle que bonne. Celle-ci est composée d’hostas, de pensées, de sauges et de thyms, qui sont toutes des plantes 
comestibles aussi réputées pour leur aspect décoratif.
Photo courtoisie, Albert Mondor
Une boîte à fleurs peut être tout aussi belle que bonne. Celle-ci est composée d’hostas, de pensées, de sauges et de thyms, qui sont toutes des plantes comestibles aussi réputées pour leur aspect décoratif.

Il n’est pas nécessaire d’attendre le mois de juin pour planter des fleurs annuelles dans les pots et les boîtes à fleurs. Les alysses, les mufliers, les pélargoniums – appelés à tort géraniums –, les pensées ainsi que certaines variétés de sauges fleurissent tôt au printemps et ne craignent pas les gels. Certains cultivars de pensées résistent à une température de près de –15 °C et continuent à fleurir à la suite d’une bordée de neige tardive !

Bien qu’elles soient vendues en pots ou en caissettes dans certaines jardineries dès le mois d’avril, vous pouvez aussi propager aisément ces plantes à partir de semences.

Vivaces et arbustes

Peu de vivaces fleurissent aussi tôt que les hellébores et, dans certains cas, leur floraison se prolonge pendant parfois près de deux mois.
Photo courtoisie, Albert Mondor
Peu de vivaces fleurissent aussi tôt que les hellébores et, dans certains cas, leur floraison se prolonge pendant parfois près de deux mois.

Certains arbustes et plusieurs vivaces dont la floraison est hâtive peuvent être plantés en contenant à l’extérieur dès avril. Les hellébores, les primevères, les pulmonaires et les tiarelles figurent parmi les premières plantes vivaces à fleurir au printemps.

Soyez toutefois vigilants puisque la plupart des vivaces à floraison printanière achetées dans les jardineries en avril ou au début de mai ont passé plusieurs semaines au chaud dans des serres et elles doivent être acclimatées avant de les planter à l’extérieur. Ainsi, pendant quelques jours avant la plantation, il faut les placer à l’extérieur quelques heures, dans un lieu mi-ombragé, et les rentrer dans la maison ou un garage le soir venu.

Les bruyères de printemps sont magnifiques lorsqu’elles sont cultivées en pots.
Photo courtoisie
Les bruyères de printemps sont magnifiques lorsqu’elles sont cultivées en pots.

Les bruyères de printemps sont les premiers arbustes à fleurir au printemps, parfois aussi tôt qu’à la fin de mars dans le sud de notre province. En plus de présenter une abondante floraison rose ou blanche, certains cultivars de bruyères, tels que « Ann Sparkes » et « Golden Starlet », possèdent un feuillage teinté de jaune ou d’orange.

D’autres arbustes à floraison très hâtive, comme le forsythia « Northern Gold », l’hamamélis « Arnold Promise » et les rhododendrons de la série April, peuvent être intégrés très tôt en saison aux arrangements en contenant. Une fois leurs fleurs fanées, vous n’avez qu’à transplanter ces végétaux dans une plate-bande et les remplacer par d’autres plantes, annuelles ou vivaces, dont la floraison se déroule durant l’été.

Narcisses et tulipes

Dès le printemps arrivé, ce sont les plantes bulbeuses comme les crocus, les perce-neige et les scilles qui égayent les premières nos jardins. Toutefois, si on souhaite cultiver ces végétaux dans des pots, c’est à l’automne qu’il faut les planter. En effet, sans une période de dormance au froid, la majorité des plantes bulbeuses à floraison printanière ne fleurissent tout simplement pas.

Un magnifique arrangement printanier en contenant constitué de pensées et de violettes, deux fleurs annuelles comestibles. On y retrouve aussi la betterave « Bull’s Blood », une plante potagère résistante au froid.
Photo courtoisie, Albert Mondor
Un magnifique arrangement printanier en contenant constitué de pensées et de violettes, deux fleurs annuelles comestibles. On y retrouve aussi la betterave « Bull’s Blood », une plante potagère résistante au froid.

Cependant, à défaut d’avoir mis des bulbes en contenant l’automne dernier, vous pouvez tout simplement vous procurer des jacinthes, des narcisses ou des tulipes en fleurs, vendues en pot chez un fleuriste ou dans une jardinerie, et les transplanter dans votre arrangement printanier.

Il n’est pas nécessaire d’extraire la motte de racines de ces plantes du pot dans lequel on vous les a vendues puisque ce dernier peut être simplement enfoui dans le terreau. Au début de juin, une fois la floraison de ces plantes terminée, il n’y a qu’à les transplanter en pleine terre et à les remplacer par des annuelles à floraison estivale.

Légumes et fines herbes

Outre des fleurs annuelles et des bulbes, il est possible d’intégrer des plantes comestibles aux arrangements en contenant printaniers. Ainsi, dès avril, vous pouvez cultiver sur votre terrasse ou balcon certaines plantes potagères qui résistent bien au froid.

Superbe arrangement en pot printanier composé d’hellébores, d’heuchères, de kales et de tulipes.
Photo courtoisie, Old Farmer’s Almanac
Superbe arrangement en pot printanier composé d’hellébores, d’heuchères, de kales et de tulipes.

Mis à part la laitue, quelques légumes aux feuilles décoratives tels que la bette à carde, la betterave, le bok choi, le kale, le chou, l’épinard et la mâche sont réputés pour leur capacité à bien croître par temps frais. Ces végétaux peuvent être semés ou plantés à l’extérieur, en contenant, dès avril.

Il est fort sympathique de marier ces légumes à des fines herbes ou à des fleurs comestibles qui ne craignent pas le froid tels que la ciboulette, l’estragon, la lavande, la menthe, le persil et la pensée.