/sports/hockey
Navigation

Éclosion chez les Canucks: pas de coupable

Éclosion chez les Canucks: pas de coupable
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Le médecin des Canucks de Vancouver, le Dr Jim Bovard, a affirmé qu’aucun joueur n’était responsable de l’éclosion de COVID-19 qui frappe présentement l’organisation de la Colombie-Britannique. 

• À lire aussi: Bientôt un retour au jeu pour les Canucks?

• À lire aussi: Frappé par la COVID-19, Antoine Roussel prend du mieux

• À lire aussi: Pas de nouveau cas de COVID-19 chez les Canucks

C’est ce qu’il a statué vendredi, lors d’une conférence de presse tenue avec le directeur général Jim Benning.

«Nous savons qu’un individu est allé dans un endroit qui respectait les directives [du protocole établi par la Ligue nationale de hockey en lien avec le virus]. Par la suite, il a été constaté que cet endroit avait des cas de COVID-19. Nous avons clairement indiqué à notre groupe de joueurs qu’il n’y avait pas de coupable, à l’exception du virus lui-même», a expliqué le Dr Bovard.

Aucun nouveau cas de COVID-19 n’a été détecté chez les Canucks depuis mercredi, possible signe que la situation se dirige dans la bonne direction.

La saison des Canucks a pris une tournure digne d’un film d’horreur à la fin du mois de mars, alors que 25 personnes de l’organisation, soit 21 joueurs et 4 membres du personnel, ont été infectées par un variant de la COVID-19.

Bientôt un retour au jeu?

Par ailleurs, les Canucks pourraient recommencer à jouer des matchs vers la fin de la prochaine semaine.

C’est ce qu’a mentionné l’adjoint au commissaire, Bill Daly, au réseau ESPN, jeudi. Ce dernier a aussi ajouté que le plan de la Ligue nationale de hockey demeure inchangé et qu’il souhaite toujours que l’équipe de la Colombie-Britannique puisse jouer l’ensemble des 56 matchs prévus à l’horaire.

Benning a aussi été encourageant à ce sujet vendredi. «Je crois que la plupart des joueurs commencent à reprendre le dessus. Par contre, il y a encore des membres de leurs familles qui sont malades, et ça inquiète les joueurs.»

Les Canucks ont joué leur dernier match le 24 mars. Ils avaient bénéficié d’une semaine de congé et devaient reprendre l’action le 31 mars, contre les Flames de Calgary, quand les autorités de la ligue ont décelé la présence du virus.

La troupe de Travis Green connaît une saison très décevante, elle qui pointe au cinquième rang de la division canadienne avec une récolte de 35 points en 37 matchs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.