/sports/opinion/columnists
Navigation

Le top 15 pour la truite mouchetée

Campeau
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Dès le 23 avril, dans la majorité des zones, les passionnés de la pêche pourront se rendre à leur plan d’eau préféré pour y taquiner de beaux ombles de fontaine.

• À lire aussi: Chasser le dindon avec un couvre-feu

Afin de vous aider à capturer plus de poissons, j’ai dressé une liste des offrandes les plus performantes à utiliser avec la collaboration de Jean-Paul Sauriol, du Pro Shop Canadian Tire de Sainte-Agathe, de Brian Bertrand, de Sail Laval, de Stéphane Cloutier, de Latulippe de Trois-Rivières, de Duilio Londero, de Londero Sports de Saint-Jean-sur-Richelieu, et de Normand Dubé, du Pavillon Chasse et Pêche de Granby.

Campeau
Photo courtoisie

Williams Wabler : Cette grande classique québécoise dotée d’un placage en argent véritable ou en or 24 carats génère des reflets qui ne passent pas inaperçus aux yeux des poissons. Équipée d’une strie stabilisatrice qui l’empêche de tournoyer, elle fonctionne à merveille avec un bas de ligne et un ver ainsi qu’avec un petit twister. 

Campeau
Photo courtoisie

Lake Clear Wabbler : La forme élargie du corps de cette présentation engendre une grande réflexion de la lumière présente dans la colonne d’eau et un mouvement d’ondulation amplifié qui transmet une motion attrayante au lombric ou à la mouche nouée derrière celle-ci. Proposée en quatre versions, elle est efficace toute l’année. 

Campeau
Photo courtoisie

Vie Shiner de 1 3⁄4 po : Les ombles de fontaine adultes de 30 cm et plus n’hésitent pas à se ruer la gueule grande ouverte sur les espèces de poissons-fourrages qui les côtoient. Cette reproduction d’un méné, avec une queue surdimensionnée, peut être exploitée au lancer avec une tête de jig de petite taille ou à la traîne derrière une cuillère. 

Campeau
Photo courtoisie

Mepps Aglia 0 et 1 : La cuillère ovale et allongée de ces offrandes pesant 1/12 et 1/8 d’once leur permet de nager et de se maintenir dans des eaux peu profondes. Ces créations françaises sont reconnues depuis plus de huit décennies comme des passe-partout qui font réagir les truites aussi bien en ruisseau qu’en rivière et en lac.

Campeau
Photo courtoisie

Cuillère Geneva : La G22 propose une action attractive unique, puisque sa forme de poire améliorée lui confère la possibilité d’être utilisée d’un sens comme de l’autre. Elle oscille sur un axe large lorsqu’on l’attache à la partie étroite et elle se déplace plus agressivement quand on l’inverse. Il suffit d’y ajouter un avançon et un lombric.

Campeau
Photo courtoisie

Wabler Lite W55 : La W55 est la version légère de la Williams Wabler avec un poids de seulement 1⁄4 d’once. Son utilisation est suggérée en eaux peu profondes ou lorsqu’on souhaite l’exploiter à basse vitesse. Combinée à un bas de ligne et un lombric ou à une cuillère Mooselook Midget 112, vous obtiendrez une présentation irrésistible.

Campeau
Photo courtoisie

Tracdown Ghost Minnow TD47 : Ce poisson-nageur de 2 1⁄2 po, de la firme Rebel, fait souvent partie de la solution quand on souhaite faire les belles palettes. Fabriqué de plastique résistant, vous pouvez le catapulter partout, même à proximité des roches. Ses deux trépieds no 10 n’ont pas d’ardillon, ce qui simplifie les décrochages.

Campeau
Photo courtoisie

Bobby Garland Baby Shad : Lorsque les ombles ne s’intéressent pas aux offrandes conventionnelles, il faut sortir des sentiers battus et se servir de présentations spéciales comme celle-ci pour les faire réagir. Cette reproduction d’un cyprin inoffensif émet des vibrations subtiles quand elle est empalée sur une tête Crappie Pro Mo Glo Jig. 

Campeau
Photo courtoisie

Flasher F1 ou F2 : Cette ondulante de 1/3 ou de 1⁄2 once attire l’attention des prédatrices lorsqu’elle se déhanche langoureusement. Sa forme et son poids la forcent à exécuter des motions amples qui ont contribué à sa réputation. Il suffit d’y installer un hameçon garni d’un ver ou d’y nouer une mouche au bout d’un fluorocarbone.

Campeau
Photo courtoisie

Toronto Wobbler : Développée dans les années 1930 par l’entreprise ontarienne Lucky Strike, cette création en forme de poire allongée a été présentée à de multiples reprises par d’autres manufacturiers. Son action se déploie sur une trajectoire plutôt large, ce qui a pour effet d’inculquer un mouvement de va-et-vient à l’appât qui le succède.

Campeau
Photo courtoisie

Atomic Teaser : Ce remarquable amalgame de la compagnie Berkley jumelle deux offrandes performantes pour les ombles de fontaine, soit le petit tube et le ver souple. Déjà montés sur une tête de 1/16 ou de 1/32 d’once, il suffit de les lancer au loin avec du fil de petit calibre et de les laisser s’enfoncer lentement dans la colonne d’eau. 

Campeau
Photo courtoisie

Pins Minnow : L’entreprise Yo-Zuri vend cette présentation fort invitante de 2 po depuis plus de 20 ans. La version flottante, d’un poids de 1/16 d’once, plonge à une profondeur de 30 à 60 cm. On peut donc s’en servir à proximité des endroits peu profonds ou l’exploiter avec un lest ou une soie calante pour l’entraîner au cœur de l’action.

Campeau
Photo courtoisie

Cuillère Banane : Ce leurre, qui aux yeux de plusieurs semblent trop imposant, vous permettra de capturer des spécimens de toutes tailles et surtout de beaux trophées. La Lake Special, comme on l’appelle souvent, doit être jumelée à un gouvernail (qui limitera les entremêlements), à un bas de ligne et à un gros ver bien dodu.

Campeau
Photo courtoisie

Xtra Deep de 0 à 2 : Cette réalisation de Mepps, avec un trépied garni, propose un design où la tige centrale traverse la cuillère plutôt que de la retenir. Il en résulte une action instantanée au contact de l’eau. D’un poids de 1/12 à 1/6 d’once, elle s’enfonce rapidement vers les bas-fonds et y demeure tout au long de son périple.

Campeau
Photo courtoisie

Cuillère Cami : Ce leurre métallique en forme de larme allongée effectue des motions larges et des pulsations auxquelles la truite a de la difficulté à résister. Lors de la récupération ou des déplacements à la traîne, l’avançon (d’une longueur de 40 à 120 cm) et le ver de terre enfilé sur l’hameçon sont entraînés dans une valse continue.

Autres mentions honorables

1. Flashback Mini (Z-Man)

2. Mouche Muddler Minnow à queue rouge

3. Poisson nageur Salmo Hornet couleur trout  

4. X-Zone, Tube 1,5’’

5. Phat Fly (Spro)

6. Mouche Woolly Bugger 

7. Northland Mimic Minnow Fry

8. Micro Nymphe Twister

9. Jackall Deracoup

10. Williams UV HQ

Achat d’une embarcation usagée : L’importance de l’inspection 

Campeau
Photo courtoisie

Alain Girard, de l’Atelier LP Marine de Lac-du-Cerf, se spécialise dans le débosselage, la soudure, la peinture et la réparation de carrosserie de véhicules marins depuis plus de 30 ans. Selon ce spécialiste, de nombreuses personnes procèdent à l’achat d’un bateau de pêche ou de plaisance usagé sans le faire inspecter.

Certains sont chanceux et passent de longues années à naviguer sur nos plans d’eau, tandis que d’autres, pour leur part, passent de nombreuses semaines au garage à tenter de régler leurs histoires d’horreur.

L’achat d’une embarcation représente une dépense importante qui, dans bien des cas, peut ressembler au prix d’une voiture, voire d’une habitation dans certains cas. Il est donc primordial de bien s’informer avant d’envisager un tel investissement.

« Une inspection maritime du bateau doit être faite afin de prévenir tout achat comportant des vices cachés. Un inspecteur connaissant les normes de sécurité de l’American Boat and Yacht Council (ABYC) et de Transports Canada sera en mesure d’émettre des recommandations et des corrections à apporter au besoin, lors de la vente, de l’achat ou pour le compte d’un assureur en vue d’une nouvelle assurance. L’expert pourra aussi donner son avis sur la valeur réelle du véhicule marin », précise Alain Girard.

L’AIMAQ, acronyme pour l’Association des inspecteurs maritimes agréés du Québec, peut vous guider et vous suggérer des intervenants pour votre expertise marine.

Le prix d’une inspection varie selon la longueur de la coque. Il en coûte en moyenne entre 10 $ et 20 $ le pied.


Pour en savoir plus, visitez les sites atelierlpmarine.com et aimaq.ca.