/finance/business
Navigation

Le magasin La Baie transformé en tour de bureaux dès 2023?

Le magasin La Baie transformé en tour de bureaux dès 2023?
OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL

Coup d'oeil sur cet article

L’iconique magasin La Baie de la rue Sainte-Catherine, à Montréal, sera progressivement transformé en une tour de bureaux de 25 étages, ont confirmé lundi RioCan et la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC) en dévoilant plus de détails sur leurs plans.

En vertu du projet, les deux partenaires envisagent de construire une tour de bureaux en verre sur le bâtiment patrimonial qui abrite le magasin La Baie. La tour se déploiera en partie sur l'édifice plus que centenaire donnant sur la rue Sainte-Catherine, mais sa portion la plus haute se trouvera de l'autre côté du terrain, qui donne sur le boulevard De Maisonneuve.

Avec ce projet, les promoteurs comptent ajouter environ 1 million de pieds carrés d'espace pour des bureaux dans le centre-ville de la métropole, bien que celui-ci ait été en partie déserté dans la foulée de la pandémie de COVID-19.

En contrepartie, HBC et RioCan comptent préserver le magasin, lequel pourra d'ailleurs poursuivre ses activités tout au long du projet. «L'architecture originale du bâtiment patrimonial sera protégée. Cela inclut la restauration des façades, la réouverture des fenêtres ainsi que le retour des vitrines à leur état d'origine», ont énuméré les entreprises, dans un communiqué détaillant leur projet.

Si le projet est approuvé par la Ville, la construction pourrait s'amorcer dès 2023 et se terminer en 2027, prévoit-on.

HBC espère, avec cette modernisation de sa propriété emblématique, améliorer la valeur de cet acquis.

«Ce projet est une autre étape vers notre objectif de maximiser la valeur de notre portefeuille de propriétés en centre-ville à travers l'Amérique du Nord, tout en diversifiant nos actifs vers un ensemble de commerces de détail, de résidences et de bureaux», a expliqué Richard Hamori, chef de l'exploitation de Streetworks Development, la division de développement immobilier de Propriétés et Investissements de HBC, assurant qu'il voulait «honorer l'héritage» de l'édifice construit en 1891.