/news/coronavirus
Navigation

Jusqu’à 35% de délestage dans les hôpitaux du CHU de Québec

Des centaines de chirurgies et de rendez-vous en clinique externe sont repoussés

Le Dr Stéphane Bergeron, directeur des services professionnels du CHU de Québec
Photo Pierre-Paul Biron Le Dr Stéphane Bergeron, directeur des services professionnels du CHU de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Des salles de chirurgie du CHU de Québec fermeront leurs portes dès mercredi, repoussant ainsi une centaine de chirurgies par semaine. Des rendez-vous en clinique externe devront aussi être délestés.

• À lire aussi: Les hospitalisations encore en hausse à Québec

• À lire aussi: Hausse rapide des hospitalisations: le délestage est imminent à Québec

Craint depuis environ deux semaines, le délestage frappe mercredi les hôpitaux du CHU de Québec de plein fouet.

Si le CHU avait repris environ 90 % de ses activités après la deuxième vague, on doit à nouveau faire des choix difficiles.

« À compter de demain, il y a un délestage d’activités en chirurgie et dans les cliniques externes, qui se situe à hauteur de 20 % à 35 % », a expliqué le Dr Stéphane Bergeron, directeur des services professionnels du CHU de Québec. 

Manque de main-d’œuvre

Ces décisions sont prises en raison de la pression provoquée par les hospitalisations de patients atteints de la COVID-19.

Comme l’a indiqué le Dr Bergeron, « quand il faut doter de ressources des unités pour s’occuper de COVID, il nous faut trouver les ressources ailleurs ».

« Cette situation, elle nous attriste, on la trouve épouvantable, elle nous écœure. Mais on n’a pas vraiment le choix », a confié le gestionnaire.

La situation est d’autant plus complexe que 66 employés du CHU de Québec sont actuellement sur le carreau, porteurs du virus ; 76 autres sont en isolement préventif.

« On doit soigner beaucoup plus de gens qu’avant et on est moins nombreux à être en mesure de le faire », se désole le Dr Bergeron.

Le délestage n’atteindra pour l’instant pas le niveau de l’hiver dernier, où le CHU annonçait couper 300 chirurgies par semaine. Rien n’est toutefois garanti pour la suite.

« Il est possible que nous ayons besoin de passer à des niveaux supérieurs de délestage », admet Stéphane Bergeron.

Nouvelles unités

Pour répondre à la demande, le CHU adaptera également son offre de service en matière d’unités COVID. Une unité régulière de soins sera ouverte mercredi à l’Hôpital Saint-François-d’Assise, avec une capacité de six lits.

Le CHU mettra aussi en place une unité de soins intensifs du côté de l’Hôtel-Dieu de Québec, où on retrouvera 10 lits supplémentaires qui serviront lorsque les unités de l’Enfant-Jésus atteindront leur pleine capacité, ce qui ne saurait tarder. 

Aide de la population

Le directeur des services professionnels du CHU a aussi tenu à s’adresser aux employés des différents centres hospitaliers et à la population.

Aux premiers, il a adressé des remerciements sentis pour leur dévouement, et aux seconds, un appel à l’aide.

« Vous supportez de façon extraordinaire la population et je me retourne vers [elle] pour lui demander de vous supporter à son tour. La manière de le faire, c’est en se pliant aux demandes de la Santé publique. Il faut comprendre que vous êtes tannés. Sur le plancher, ce sont des gens qui en ont ras le bol », a insisté le Dr Bergeron.  

LA SITUATION DANS LES HÔPITAUX DE QUÉBEC ET LÉVIS

  • (en date du 12 avril)

Enfant-Jésus

  • Hors soins intensifs : 38 patients sur une capacité de 46 lits
  • Soins intensifs : 11 patients sur une capacité de 18 lits

IUCPQ

  • Hors soins intensifs : 18 patients sur une capacité de 18 lits
  • Soins intensifs : 6 patients sur une capacité de 10 lits

Hôtel-Dieu de Lévis

  • Hors soins intensifs : 17 patients sur une capacité de 20 lits
  • Soins intensifs : 7 patients sur une capacité de 10 lits

Les données concernant la capacité évoluent d’heure en heure et peuvent être quelque peu différentes. 

Sources : CHU de Québec, IUCPQ et CISSS de Chaudière-Appalaches

À voir aussi    

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres