/news/coronavirus
Navigation

Des deuxièmes doses déjà reçues en CHSLD

vaxx-maimonides
Photo courtoisie, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal Première Montréalaise à recevoir le vaccin en décembre 2020, Gloria Lallouz a reçu une deuxième dose au CHSLD Maimonides le 9 mars.

Coup d'oeil sur cet article

Les premiers Québécois vaccinés contre la COVID-19 avant Noël ont déjà reçu leur deuxième dose et la campagne se mettra en branle sous peu pour les autres CHSLD du Québec.

• À lire aussi: Est-ce enfin votre tour pour vous faire vacciner?

Les résidents des CHSLD Maimonides à Montréal et Saint-Antoine à Québec sont désormais complètement immunisés. Les résidents vaccinés en grande pompe à la mi-décembre ont finalement été inoculés une deuxième fois à la mi-mars.

Ce sont les deux seuls endroits où l’immunisation est terminée. Le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal indique par courriel que la campagne devrait reprendre à partir du 26 avril.

Le CIUSSS précise avoir donné une deuxième dose à 275 résidents de CHSLD et 1 693 travailleurs de la santé jusqu'à présent.

D’ailleurs, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a répété sur Twitter lundi que Québec respecterait son engagement d’offrir la deuxième dose du vaccin 16 semaines après la première avec les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna.

N’empêche, pour les résidents désormais complètement immunisés, quelques semaines après la seconde injection, ce n’est pas la liberté escomptée.

Rien n’a changé

« Il n’y a pas grand-chose qui a changé. Les gens sont toujours pognés dans leur chambre [...] c’est difficile », se désole Joyce Shanks, dont le père âgé est un résident du CHSLD Maimonides.

Elle souligne que peu d’activités ont repris et que les visites sont toujours limitées, alors que le Québec est plongé dans une troisième vague.

« On croise les doigts pour que ça ait bien marché », dit-elle à propos de la vaccination, alors que les variants de la COVID-19 font des ravages dans la communauté. Le CHSLD Maimonides ne recense actuellement aucun cas d’infection.

Âgée de 75 ans et résidente à Maimonides, Beverly Spanier s’est pour sa part inquiétée cet hiver de ne pas recevoir sa deuxième dose selon les indications du fabricant du vaccin, soit 21 jours.

Mme Spanier a eu un diagnostic positif à la COVID-19 quelques jours après son premier vaccin en décembre et elle a dû être hospitalisée. Néanmoins, elle se porte bien aujourd’hui.

Malgré la protection dont elle jouit aujourd’hui, la septuagénaire a toujours l’impression d’être en quarantaine pour l’instant.

À VOIR ÉGALEMENT...   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres