/news/politics
Navigation

Une pétition pour empêcher Julie Payette de toucher une pension à vie

Une pétition pour empêcher Julie Payette de toucher une pension à vie
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un sénateur québécois a lancé une pétition pour retirer la pension à vie aux gouverneurs généraux n’ayant pas effectué l'entièreté de leur mandat de cinq ans, à l’instar de Julie Payette.

• À lire aussi: Un projet de loi pour couper les vivres à Julie Payette

Selon le sénateur Claude Carignan, «il est inconcevable et insoutenable qu’une personne ne complétant pas son mandat reçoive automatiquement une pension à vie, peu importe le temps que cette personne aura consacré à sa fonction».

«Selon la loi actuelle sur le gouverneur général, une personne pourrait occuper son poste trois ans, deux ans, six mois ou même deux semaines et elle aurait droit automatiquement à ces avantages financiers. Ça ne fait aucun sens», a-t-il fait savoir par communiqué, mercredi.

Le sénateur a aussi déposé un projet de loi (S-232) allant en ce sens au Sénat le 30 mars dernier.

Après la fin de leur mandat, les gouverneurs généraux ont droit à une pension annuelle de 150 000 $, ainsi qu'à un budget annuel de fonction et de représentation de l’ordre de 206 040 $, et ce, pour le restant de leurs jours.

Rappelons que l’ex-astronaute Julie Payette a démissionné de son poste dans la tourmente le 21 janvier, après le dépôt d’un rapport faisant état d’une ambiance de travail toxique à Rideau Hall.

Des employés ont fait état d’humiliations publiques, de cris, de hurlements et de commentaires dégradants de la part de Julie Payette.

Mme Payette avait déjà démissionné de son poste au Centre des sciences de Montréal après des plaintes d’employés en 2016.

La pétition est parrainée par le député conservateur québécois Luc Berthold. Celui-ci impute la faute au Justin Trudeau, qui avait nommé l’ex-astronaute au prestigieux poste symbolique en 2017.

«Quand on démissionne de son emploi, on n’a pas droit à l’assurance-emploi. Pourquoi Julie Payette a-t-elle droit elle à une pension à vie? J’invite toutes celles et [tous] ceux qui sont aussi choqués que nous par cette situation inacceptable à signer et à partager cette pétition», a déclaré M. Berthold.

Les citoyens ont jusqu’au 8 juin pour apposer leur signature à la pétition, hébergée sur le site de la Chambre des communes.

À VOIR AUSSI... 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.