/sports/golf
Navigation

PGA: une journée impeccable pour Cameron Smith

Le golfeur australien Cameron Smith
Photo AFP Le golfeur australien Cameron Smith

Coup d'oeil sur cet article

Le golfeur australien Cameron Smith a connu sa meilleure ronde en carrière, jeudi, ce qui lui a permis de prendre la tête du tournoi RBC Heritage, disputé à Hilton Head en Caroline du Sud.

L’athlète de 27 ans a réussi neuf oiselets, sans commettre une seule erreur. Il a finalement remis une carte de 62 (-9).

Le droitier a poursuivi sur ses succès du Tournoi des Maîtres, lui qui s’était offert une 10e position. Il avait aussi terminé deuxième de l’édition 2020 de ce tournoi du Grand Chelem, qui avait eu lieu en novembre en raison de la COVID-19.

«Je sens qu’Augusta me permet de recentrer mon esprit et de laisser ma créativité ressortir, a dit Smith aux médias. Ça a été une belle journée sur les verts. Je réalisais de bons coups de fer. J’avais de bonnes occasions et j’en ai profité.»

Malgré cette performance, Smith possède seulement un coup d’avance sur l’Américain Stewart Cink. L’homme de 47 ans a réussi un aigle, en plus d’amasser sept oiselets, mais contrairement à Smith, il a commis un boguey.

«Je me sens détendu ici, a mentionné Cink au terme de ses 18 premiers trous. C’est l’ambiance en général. Est-ce que c’est l’ambiance de la semaine après le Tournoi des Maîtres ou est-ce que c’est l’ambiance de l’île Hilton Head? Peut-être un peu des deux. Arriver d’un parcours difficile comme peut l’être l’Augusta National, particulièrement cette année, ça fait du bien de pouvoir se détendre un peu plus.»

Pour leur part, l’Américain Collin Morikawa et l’Anglais Matt Wallace ont retranché six coups à la normale, ce qui leur permet de partager le troisième rang.

Du côté des Canadiens, Mackenzie Hughes et Corey Conners ont chacun remis une carte de 67 (-4). Le premier a réussi un parcours sans faute, calant quatre oiselets, tandis que le second en a réussi un de plus, tout en commettant aussi un boguey. Ils partagent la huitième place avec sept autres joueurs.

Quant à lui, Nick Taylor se trouve deux coups derrière les deux autres représentants de l’unifolié. Le Manitobain a connu une journée en montagnes russes, lui qui a réussi six oiselets et quatre bogueys.

Finalement, Michael Gligic et Adam Hadwin ont connu une journée désastreuse. Chacun d’entre eux a remis une carte de 76 (+5) et ils se retrouvent tout près de la dernière position.