/sports/hockey/canadien
Navigation

Un CH éteint face aux Sénateurs

Coup d'oeil sur cet article

La bonne nouvelle, c’est qu’on n’a pas perdu notre samedi soir. La mauvaise, c’est que le Canadien a été incapable de profiter de la visite des Sénateurs pour accentuer son avance sur les Flames au quatrième rang de la section Nord.

• À lire aussi: Un prix lourd à payer

• À lire aussi: Eric Staal n’est pas Corey Perry

• À lire aussi: Danault n’a pas dit son dernier mot

C’est beau avoir des matchs en main, mais encore faut-il les gagner. Et ce n’est pas en sortant à plat comme il l’a fait, samedi après-midi au Centre Bell, que le Tricolore y parviendra. 

Dans un match qu’ils souhaiteront rapidement oublier, les Montréalais se sont inclinés 4 à 0. Matt Murray a repoussé les 23 lancers auxquels il a fait face, en route vers son premier jeu blanc de la saison.

Vrai que l’ancien gardien des Penguins n’a rien laissé passer, mais on ne peut même pas affirmer que les attaquants du Canadien se sont butés à lui. Jamais il n’a réellement été menacé.

Le Tricolore avait-il encore le match de la veille, disputé 22 heures plus tôt, dans les jambes ? Peut-être. Mais comme l’a dit Paul Byron, c’est la réalité de toutes les équipes.

Price de retour

Carey Price était de retour devant son filet après avoir raté les six derniers matchs en raison d’une blessure au bas du corps. En guise de mot de bienvenue, Artem Zub l’a déjoué sur le premier tir des Sénateurs.

« Je me sentais bien. Quand tu prends une pause, il y a toujours une petite période d’ajustement, mais ça s’est fait assez rapidement », a indiqué le gardien de 33 ans.

À sa défense, il est difficile de gagner ses matchs si l’attaque est incapable de produire. Et si, par-dessus le marché, des joueurs écopent de punition en zone offensive comme ce fut le cas de Tyler Toffoli et de Josh Anderson en troisième période.

Après la rencontre, le Canadien a filé immédiatement en direction d’Edmonton où il amorcera, demain, un séjour de cinq matchs en Alberta. 

  • Écoutez la chronique sports et société de Jean-François Baril sur QUB radio:

Ce qu’on a remarqué...  

Première période somnifère

Vous avez préféré étendre votre engrais ou préparer votre terrasse plutôt que de vous asseoir devant votre téléviseur ? Vous avez bien fait. Surtout en première période. Le Canadien n’avait qu’un seul tir après 17 minutes, mais les Sénateurs n’en ont pas obtenu un seul dans les 16 dernières. Bref, on n’assistait pas à un grand match.

En panne

Encore une fois, l’attaque massive du Canadien a été réduite au silence. Déployée à quatre occasions, elle n’a même pas été menaçante. Au cours des 11 derniers matchs, le Tricolore a touché la cible deux fois en 31 tentatives. Pas certain que la solution soit Erik Gustafsson, qui, comme Jon Merrill, attend l’équipe à Edmonton.

Byron sur le 4e trio

Est-ce en raison de l’erreur qu’il a commise et qui a mené au deuxième but des Sénateurs ? Toujours est-il que Paul Byron a été rétrogradé sur le quatrième trio à compter de la troisième période. Corey Perry a pris sa place à la droite de Tomas Tatar et de Phillip Danault.  

Solide, ce Tkachuk

On a beau l’étamper dans la rampe, lui servir des doubles-échecs dans le dos, ça n’empêche pas Brady Tkachuk de revenir à la charge, de se pointer le nez dans la circulation lourde et d’essayer d’arriver premier dans les courses pour l’obtention de la rondelle. Il a récolté deux passes pour porter à sept (4 buts, 3 passes) son total de points en huit matchs face au Canadien cette saison.

+
Drake Batherson
Aucun joueur vêtu de rouge ne mérite cette mention. Par conséquent, Drake Batherson la remporte avec sa soirée de trois points (2 buts, 1 passe).
-
Paul Byron
Les candidats sont nombreux. Puisqu’il ne faut en choisir qu’un seul, allons-y avec Paul Byron dont l’erreur a coupé les jambes à ses coéquipiers.
4
0
Première période
1-OTT: Artem Zub (3) (Batherson, Stützle)3:03
Punitions: Toffoli (Mon) 5:32; Tkachuk (Ott) 9:44; Kulak (Mon) 19:56.
Deuxième période
2-OTT: Drake Batherson (14) (Tkachuk, Norris)13:12
Punitions: Formenton (Ott) 2:24; Dzingel (Ott) 16:21.
Troisième période
3-OTT: Drake Batherson (15) (Tkachuk, Norris)AN-15:26 4-OTT: Nikita Zaitsev (2) (Pinto)15:45
Punitions: Toffoli (Mon) 6:18; Anderson (Mon) 15:03; J. Brown (Ott) 18:58.
Tirs au but
OTTAWA 5 - 5 - 5 - 15 MONTRÉAL 3 - 11 - 9 - 23
Gardiens:
OTT: Matt Murray (G, 8-13-1). MON: Carey Price (P, 12-7-5).
Avantages numériques:
OTT: 1 en 4, MON: 0 en 4.
Arbitres:
Brad Meier, Kevin Pollock.
Juges de lignes:
David Brisebois, Michel Cormier.
ASSISTANCE:
0.
Drake Batherson
Shane Pinto
★★
Artem Zub
★★★