/news/coronavirus
Navigation

Deuxième cas de caillot de sang lié au vaccin d’AstraZeneca au Canada

vaccination nuit québec
Photo courtoisie, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Coup d'oeil sur cet article

Un sexagénaire albertain qui a été inoculé avec le vaccin d’AstraZeneca est le deuxième Canadien à avoir développé un caillot de sang, ont rapporté samedi les autorités de la santé albertaine. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: COVID-19: moins de cas en Ontario, stabilité au Québec

L’homme, qui se remet de cette complication rarissime, a subi un traitement relatif à la thrombocytopénie immunitaire prothrombotique induite par le vaccin (TIPIV).

«Je crois comprendre que les symptômes ont commencé dans cette fenêtre de quatre à vingt jours que nous avons indiquée comme une période à risque, et que, peu de temps après que ces symptômes eurent commencé à se développer, ils ont demandé des soins médicaux», a indiqué samedi la Dre Deena Hinshaw, médecin-hygiéniste en chef de l'Alberta.

Le premier cas canadien de caillot de sang lié au vaccin d’AstraZeneca s’est produit au Québec. La victime, une femme, a été soignée à temps. Aux dernières nouvelles, elle se remettait de sa mésaventure à son domicile.

Les autorités canadiennes et québécoises continuent de recommander le vaccin d’AstraZeneca pour les 55 ans et plus. L’âge pourrait éventuellement être abaissé.

À VOIR AUSSI 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres