/news/coronavirus
Navigation

Frontière Québec/Ontario: réouverture souhaitée d’ici juin pour le tourisme

Coup d'oeil sur cet article

Les travailleurs du domaine du tourisme se croisent les doigts pour que la frontière entre le Québec et l’Ontario redevienne fluide avant le début de la saison estivale.

• À lire aussi: Rébellion dans la police ontarienne

• À lire aussi - Troisième vague: «Votre bonne santé, ce n’est pas un bouclier»

• À lire aussi - Tous les développements de la pandémie

« On peut juste espérer qu’elle va ouvrir avant l’été. L’année dernière, beaucoup de Québécois se sont déplacés dans leur province. Par contre, plusieurs Ontariens sont venus visiter ici aussi. Ça nous a beaucoup aidés », explique Dany Thibault, président de l’Association Hôtellerie Québec. 

« Le Nouveau-Brunswick ne pouvait pas nous visiter. Nos principaux touristes de l’extérieur du Québec étaient Ontariens. Ça serait difficile de se passer d’eux encore cette année », ajoute M. Thibault. 

Constat similaire pour Martin Soucy, PDG de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec. 

« On souhaite surtout que la frontière avec l’Ontario s’ouvre d’ici juin prochain. C’est à ce moment-là que la saison touristique commence. On reste très confiants. En ce moment, les réservations sont supérieures à l’année passée dans nos lieux touristiques », affirme M. Soucy. 

Trop peu, trop tard ?

Des Québécois et des Ontariens auraient aimé que la frontière entre les provinces soit fermée plus tôt.

« Ça ferme, ça ouvre, ça ferme, ça ouvre. Je crois que c’est une bonne chose », a affirmé une résidente de Hawkesbury en entrevue à TVA Nouvelles.

Un autre résident a déploré la lenteur avec laquelle s’est prise la décision, soutenant que les frontières auraient dû être fermées dès que les cas ont commencé à augmenter dans les deux provinces. 

Bien que l’Ontario ait recensé samedi une légère baisse du nombre de cas, les hospitalisations sont en très forte augmentation, avec 2065 patients enregistrés.

« Dans mon hôpital, pendant la nuit, on a admis dix nouveaux cas, c’était 20 nouveaux cas dans l’hôpital pas loin de chez nous, et c’est beaucoup de jeunes », a précisé le Dr Jérôme Leis, directeur médical de la prévention et du contrôle des infections, de l’hôpital Sunnybrook, à Toronto.

Le médecin a aussi soutenu que l’Ontario pourrait franchir la barre des 1000 cas aux soins intensifs d’ici les trois prochaines semaines. 


BILAN ONTARIEN  

  • 4362 nouveaux cas  
  • 34 décès supplémentaires  
  • 4e journée de suite avec plus de 4000 cas quotidiens     

► Toronto toujours le foyer de la pandémie

– Avec l’Agence QMI

À VOIR AUSSI | Une troisième dose du vaccin de Pfizer «probablement» nécessaire   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres