/sports/others
Navigation

Les Lakers ne visiteront pas Joe Biden, pour le moment

Les Lakers ne visiteront pas Joe Biden, pour le moment
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Lakers de Los Angeles ne profiteront pas de leur passage à Washington à la fin du mois d’avril pour célébrer leur sacre de 2020 à la Maison-Blanche.

C’est ce qu’a appris le réseau ESPN, dimanche.

L’intensité du calendrier et le protocole entourant la COVID-19 empêcheraient la formation californienne de visiter Joe Biden lors de la dernière semaine du mois d’avril, lorsqu’elle affrontera les Wizards le mercredi 28 avril.

Il semblerait toutefois que les Lakers aient l’intention de reprendre cette tradition éventuellement. Aucune équipe de la NBA n’a célébré son championnat à la Maison-Blanche depuis les Cavaliers de Cleveland en 2016. À l’époque, le club de l’Ohio avait festoyé avec Barack Obama en novembre, soit quelques jours après l’élection de Donald Trump. Les Warriors de Golden State et les Raptors de Toronto avaient décliné l’invitation de l’administration Trump.

Les Lakers n’ont pas été en mesure de profiter pleinement de leur 17e sacre, et ce, en raison de la pandémie. L’équipe n’a pas tenu de parade et n’a toujours pas hissé sa bannière de championnat dans les hauteurs du Staples Center.

Cette étape importante post-championnat se fera lors du dernier duel à domicile du club, a indiqué la propriétaire majoritaire des Lakers, Jeanie Buss. Cette dernière a expliqué que son organisation souhaitait attendre le retour des partisans.

Jeudi, les Lakers ont disputé un premier match devant leur public. Un peu plus de 1900 spectateurs, soit environ 10% de la capacité maximale du Staples Center, étaient présents pour voir leur équipe baisser pavillon 121 à 113 contre les Celtics de Boston.