/entertainment/star-academie
Navigation

«Star Académie»: le grand soir pour les candidats masculins

«Star Académie»: le grand soir pour les candidats masculins
Joel Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Nous voilà déjà arrivés au premier volet des demi-finales de Star Académie. D’entrée de jeu, ce sont les trois candidats masculins toujours dans la course – William, Guillaume et Jacob – qui devront chanter pour convaincre le public de leur accorder un laissez-passer pour la grande finale du 2 mai. 

• À lire aussi: «Star Académie»: un sobre hommage à Michel Louvain

• À lire aussi: «Star Académie»: Vincent Vallières et le passage du temps

Seuls les téléspectateurs auront droit de vote, et le choix s’annonce ardu, car nos trois aspirants font partie des chouchous de l’Académie depuis le début de l’aventure. Un seul triomphera. Faites vos paris!

Avant le grand dévoilement de fin de soirée, nos académiciens offriront des numéros en compagnie de Lara Fabian, de l’Orchestre Métropolitain et de son chef Yannick Nézet-Séguin, de l'artiste et de Vincent Vallières. Un hommage au regretté Michel Louvain, décédé mercredi dernier, est aussi au programme.

Voici les impressions des trois garçons finalistes à quelques heures de l’instant crucial. Le public pourra voter pour protéger un candidat de l’élimination ce soir, à 19h, à TVA.

William Cloutier  

«Star Académie»: le grand soir pour les candidats masculins
Joel Lemay / Agence QMI

Que chanteras-tu dimanche pour défendre ta place à l’Académie?

«Je vais chanter "Si pour me voir", ma première composition à vie. C’est donc un grand pas que je fais. Je suis très fébrile. C’est une synthèse de tout mon parcours à Star Académie, et c’est une chanson que j’ai écrite suite à mon départ de l’hôpital, quand j’ai quitté mon garçon Éloi, que j’ai vu juste quelques heures avant de venir dans cette grande aventure. Pour moi, c’est très personnel, et j’espère que les gens vont apprécier.»

Si l’aventure se termine pour toi dimanche, qu’aimerais-tu dire aux professeurs et à l’équipe de Star Académie pour les remercier?

«Merci d’avoir su me cerner dans ma démarche, de m’avoir poussé à dépasser mes limites. Merci à Ariane de m’avoir fait découvrir l’écriture et la composition, merci à Greg de m’avoir toujours amené à faire des chansons que je n’imaginais pas être capable de faire. Ç’a élargi mon amplitude vocale (il serait fier que je dise "amplitude"!). Et merci à Lara de m’avoir permis de me connecter avec mon moi intérieur, et d’avoir su faire sortir le meilleur de moi, artistiquement. Je les aime beaucoup et j’espère les retrouver!»

Si tu avais un mot à dire au public pour le convaincre de voter pour toi dimanche, quel serait-il?

«Je leur dirais de voter pour moi, sinon, on se retrouve au "rack à bicycles"! (rires) Sans blague, je leur dirais d’écouter leur cœur. À ce stade-ci, on ne veut forcer personne. On veut juste quitter [l'aventure] en ayant bien profité de notre expérience, en espérant avoir touché les gens. S’ils ont envie de voter pour moi, je serais très content, ça serait un beau rendez-vous de les retrouver en finale.»

Guillaume Lafond  

«Star Académie»: le grand soir pour les candidats masculins
Joel Lemay / Agence QMI

Que chanteras-tu dimanche pour défendre ta place à l’Académie?

«Je vais chanter "Budapest", une chanson de George Ezra. Encore une fois, je vais la faire à ma façon, avec des arrangements repensés. Je ne veux pas faire une prestation de compétition; je veux que le public sente qu’il regarde un show! À date, dans mes mises en danger, j’ai toujours été dans l’émotion, et c’est quelque chose que je fais bien, mais je suis aussi capable de donner beaucoup d’énergie sur scène, et c’est ce que je veux faire.»

Si l’aventure se termine pour toi dimanche, qu’aimerais-tu dire aux professeurs et à l’équipe de Star Académie pour les remercier?

«J’aimerais les remercier de m’avoir poussé vers des endroits où je n’aurais peut-être pas été par moi-même. Ça m’a fait découvrir et essayer plein de choses, et j’ai vraiment "tripé" à me frotter à des styles de musique que je n’aurais pas tentés autrement, comme de chanter "Le temps des cathédrales", du Queen ou du Elton John, par exemple. Ça m’a permis de développer d’autres aspects de moi, et je vais inclure ce bagage dans la suite de mon parcours. En même temps, je n’ai jamais senti qu’on voulait me dénaturer, et je les remercie aussi pour ça.»

Si tu avais un mot à dire au public pour le convaincre de voter pour toi dimanche, quel serait-il?

«Moi, je vais faire de mon mieux et essayer de donner un show, et j’espère convaincre le public avec mon énergie. S’ils ont l’impression qu’ils regardent un spectacle, mon objectif sera atteint. Qu’ils suivent leur instinct. J’ai vraiment envie de faire partie de la finale, parce que j’ai plein de projets en tête pour l’après, et de tels projets coûtent cher. Je sais que j’utiliserais le grand prix [une bourse de 125 000$] à bon escient. Je vous fais confiance, et peu importe votre choix, je vais le respecter, et on va se revoir après, c’est certain!»

Jacob Roberge  

«Star Académie»: le grand soir pour les candidats masculins
Joel Lemay / Agence QMI

Que chanteras-tu dimanche pour défendre ta place à l’Académie?

«Je vais chanter "Un peu plus haut, un peu plus loin", de Jean-Pierre Ferland, parce que le texte décrit vraiment bien la situation dans laquelle je suis présentement. Ce genre de sentiment de se rapprocher de plus en plus de son but, mais sentir qu’on doit s’éloigner des personnes qu’on aime de plus en plus pour atteindre ce but-là.»

Si l’aventure se termine pour toi dimanche, qu’aimerais-tu dire aux professeurs et à l’équipe de Star Académie pour les remercier?

«Je voudrais dire le plus gros des mercis. On dirait qu’on ne réalisait pas dans quoi on était, tout au long de Star Académie, mais toutes les expériences qu’on a vécues ici sont des choses que la plupart d’entre nous ne revivront jamais. Je suis entièrement reconnaissant.»

Si tu avais un mot à dire au public pour le convaincre de voter pour toi dimanche, quel serait-il?

«Je dirais que j’ai encore plein d’idées folles dans ma tête que je n’ai pas encore sorties en mises en danger. Attendez-vous à quelque chose de cool si je me rends à la finale!»