/world/usa
Navigation

Trois morts dans une fusillade au Texas

Coup d'oeil sur cet article

Trois personnes ont été tuées dans une fusillade qui a provoqué une chasse à l’homme dimanche à Austin, dans l’État du Texas, aux États-Unis.

• À lire aussi: Accident mortel avec une Tesla apparemment sans conducteur

Selon les autorités, l’incident est un «acte isolé de violence domestique», a rapporté le réseau CNN.

Une chasse à l’homme a été lancée par le FBI et les forces de l’ordre américaines pour retrouver le suspect, identifié comme étant Stephen Nicholas Broderick. L’homme de 41 ans était toujours au large en soirée dimanche. Les policiers ignorent si le suspect a pris la fuite à pied ou en voiture.

Mais les policiers craignent que Broderick puisse être caché et qu’il prenne une personne en otage, selon CNN.

Stephen Nicholas Broderick est un ancien enquêteur du Bureau du shérif du comté de Travis. Le quadragénaire a été accusé d’agression sexuelle sur un enfant l’an dernier, selon Kristen Dark, une porte-parole du Bureau du shérif.

Mme Dark a indiqué que le suspect a remis sa démission l’an dernier à la suite de son arrestation le 20 juin. Il avait été remis en liberté moyennant une caution, a-t-elle précisé.

En après-midi, les forces de l’ordre ont demandé aux résidents du secteur de se mettre à l’abri puisque l’individu est considéré comme étant «armé et dangereux». Les autorités avaient aussi fait savoir qu’il y avait peu de risques pour le public.

Les victimes, deux femmes et un homme, connaissaient le suspect, selon Joseph Chacon, chef de police intérimaire du comté de Travis.

«C'est une tragédie. Nous avons des personnes qui ont perdu la vie ici. Le niveau de danger demeure élevé en ce moment», a-t-il soutenu.

Les autorités ont rapporté que les victimes ont été trouvées mortes à l’extérieur d’un immeuble d’appartements à leur arrivée sur place.

Un enfant a aussi été trouvé sur les lieux par les policiers. On ignore cependant quel est le lien, s’il y a en a un, avec le suspect et les victimes, a précisé M. Chacon.

Aucune autre victime n’a été rapportée. Une enquête est en cours.