/news/politics
Navigation

Budget Freeland: des prêts pour la rénovation résidentielle

Coup d'oeil sur cet article

Ceux qui regrettaient l’absence de nouvelles mesures d’aide à la rénovation résidentielle dans le récent budget provincial pourront bientôt se tourner vers Ottawa afin de bénéficier d’un prêt sans intérêt pour réaliser leurs travaux.

• À lire aussi - Budget Freeland: deux milliards $ pour l’aéronautique

• À lire aussi - Budget fédéral: les milliards pleuvent encore à Ottawa

La ministre des Finances, Chrystia Freeland, a réservé dans le budget 2021, dévoilé lundi, une somme de 4,4 milliards $ qui permettra de soutenir la réalisation de rénovations écoresponsables.

L’argent sera dirigé vers la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) qui sera chargée de cautionner le programme de prêt sans intérêt dont la limite sera fixée à 40 000 dollars.

Si peu de détails ont été précisés concernant ce programme dont la mise en place est prévue « d’ici l’été 2021 », on sait que les travaux admissibles devront permettre de réduire les factures d’énergie.

Travaux admissibles

Le budget Freeland comprend une courte liste d’exemples de travaux « de rénovations profondes pour rendre les maisons plus vertes » qui seront admissibles : 

  • Remplacement d’une chaudière à mazout par une chaudière à haut rendement ou une thermopompe  
  • Remplacement des portes et les fenêtres qui laissent passer l’air  
  • Amélioration de l’isolation des murs, des sous-sols et du toit  
  • Installation d’un chauffe-eau à haute efficacité  
  • Installation de panneaux solaires   

Pyrrhotite

La ministre Freeland promet par ailleurs de bonifier l’aide déjà offerte par le gouvernement du Québec aux propriétaires touchés par la pyrrhotite.

En 2016, Ottawa avait allongé 30 millions $ sur 5 ans afin d’aider ceux qui doivent composer avec les conséquences de la pyrrhotite sur leurs fondations. Dans son dernier budget, Québec a allongé 25,7 millions $ additionnels.

« Le gouvernement du Canada reconnaît qu’une contribution fédérale supplémentaire pourrait être nécessaire », peut-on lire dans le budget Freeland. Il faudra toutefois attendre l’énoncé économique de l’automne avant de savoir quel sera le montant.

À VOIR AUSSI | Hausse record du prix des maisons du Grand Montréal