/finance/news
Navigation

Quelques avenues pour redevenir propriétaires après une séparation

Crisis in relationship and divorce concept
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Danielle (pseudonyme), une de nos lectrices, demande : « Je me sépare d’une relation de longue date (20 ans) et nous possédons une maison dont la moitié est à mon nom. Que me recommandez-vous pour redevenir propriétaire ? »

Danielle souhaite utiliser l’argent de la vente qui lui revient pour s’acheter une petite maison. 

Le problème, c’est qu’elle était jusqu’à tout récemment femme au foyer et c’est son ex qui payait toutes les factures. Par conséquent, elle n’a pas encore eu assez de temps afin de bâtir un crédit suffisant pour que la banque accepte de lui prêter de l’argent. 

Même si elle s’est récemment trouvé un emploi, cela lui prendra un certain temps pour bâtir son historique de crédit. 

Une fois son dossier de crédit créé, elle devra suivre son pointage de crédit. Celui-ci peut se situer entre 300 et 900 points. Sous 600, il est difficile d’obtenir un prêt hypothécaire avec les banques à charte. 

Même si le pointage de Danielle s’approche du 600, elle dispose tout de même de quelques options afin d’accéder à nouveau à la propriété : 

1. Attendre et bâtir son crédit

Danielle pourrait commencer par prendre une carte ou une marge de crédit, ce qui lui permettra de bâtir son dossier de crédit. Afin de prendre de bonnes décisions pour la suite, elle pourrait également consulter un conseiller en crédit.

2. Acheter une maison à deux

En achetant à deux, la banque tient compte du crédit des deux acheteurs, ce qui pourrait permettre à notre lectrice de rapidement acheter une propriété, à condition de trouver un coacheteur. 

3. Trouver un endosseur

Pour rassurer un prêteur hypothécaire éventuel, Danielle pourrait trouver un endosseur afin de garantir son emprunt. 

Toutefois, cet endosseur sera responsable à 100 % de sa dette advenant qu’elle n’acquitte pas ses paiements. 

4. Opter pour la location achat

La location achat permet de louer une propriété avant d’en devenir propriétaire, par exemple pendant une période de deux ou trois ans. Danielle pourrait contacter un investisseur spécialisé dans ce type de transaction. Ce dernier achèterait la propriété et lui louerait un certain temps, pour ensuite la lui vendre. Ainsi, elle disposerait de temps pour améliorer son crédit avant de demander une hypothèque conventionnelle. 


♦ Ghislain Larochelle est un professionnel inscrit à l’Ordre des ingénieurs du Québec ainsi qu’à l’OACIQ.

 

Conseils

  • Les banques sont moins frileuses à l’idée de prêter de l’argent si votre mise de fonds est égale ou supérieure à 20 % du coût d’achat de la propriété. 
  • Suivez l’évolution de votre dossier de crédit. La plupart des institutions financières vous donnent un aperçu de votre dossier, accessible en ligne. 
  • Votre institution financière propose probablement un simulateur de crédit, qui permet d’évaluer l’impact de l’ajout ou du remboursement d’une dette sur votre cote de crédit. 
  • Il arrive fréquemment que les dossiers de crédit contiennent des erreurs. Il pourrait être bon de vérifier votre dossier auprès des bureaux de crédit Equifax et TransUnion.