/lifestyle/columnists
Navigation

Suis-je normale?

Coup d'oeil sur cet article

Je vais certainement vous paraître en dehors de mes pompes comme disent les Français, mais la venue prochaine du déconfinement total me fait paniquer un peu. Avec mon mari, on s’était habitué à cette petite vie pépère où notre routine quotidienne n’était jamais perturbée par personne. À part le manque de nos deux petits-fils qu’on a hâte de prendre dans nos bras, on ne sent pas le besoin de reprendre autant d’activités qu’avant. Rendus à 68 et 70 ans, on se demande si ça ne serait pas la véritable vieillesse qui nous serait tombée dessus durant la pandémie.

Deux vieux qui se sentent encore jeunes

Selon les propos de la présidente de l’Ordre des psychologues du Québec Christine Grou, rapportés dans La Presse+ par Catherine Handfield: « C’est bon signe quand ça dit qu’on s’est adapté, qu’on a développé d’autres plaisirs et façons de faire. La pandémie a été aussi une période de prise de conscience du rythme de vie qu’on avait et qu’on ne souhaite peut-être pas retrouver. » Mais elle dit aussi « Ce serait moins bon signe quand ce serait de la résignation » À vous de voir dans quel camp vous vous situez et dans quelle mesure il va falloir vous fouetter un peu pour ne pas renoncer à cette nouvelle étape de votre vie qui s’amorcera bientôt.