/sports/hockey
Navigation

Tout va rondement pour Max Pacioretty et les Golden Knights

Tout va rondement pour Max Pacioretty et les Golden Knights
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant Max Pacioretty ne s’ennuie pas du tout du Canadien de Montréal, car à l’image des Golden Knights de Vegas, il connaît une excellente saison et rien ne laisse présager une baisse de régime.

• À lire aussi: Canadien c. Oilers: rebondir à tout prix dans l'Ouest canadien

• À lire aussi: La victoire, la priorité des Rangers

• À lire aussi: Retour victorieux pour les Canucks

Avec un triomphe de 5 à 2 aux dépens des Ducks d’Anaheim, dimanche, la formation du Nevada a prolongé à six sa séquence de victoires et compte 64 points, soit le même nombre que l’Avalanche du Colorado, qui domine la section Ouest avec une rencontre disputée en moins. Au plan individuel, l’ancien capitaine du Tricolore va très bien: il a totalisé sept points à ses quatre dernières sorties et en a accumulé 43 en 42 matchs cette année. Même avec un calendrier écourté à 56 parties, il a encore espoir d’atteindre le plateau des 30 buts.

Toutefois, il n’y a pas que l’Américain qui roule à fond de train. Son coéquipier Mark Stone a récolté deux points lors de chacun de ses quatre derniers affrontements, tandis que les gardiens Marc-André Fleury et Robin Lehner demeurent fiables.

«Nous n’avons pas joué du hockey de rattrapage et je pense que ce fut la clé dans les récentes rencontres, a déclaré Stone au site NHL.com. Tout le monde fait sa part chaque soir. Nous avons un bon équilibre au sein de notre groupe de 12 attaquants. Pendant cinq ou six matchs, le top 6 a éprouvé des ennuis et ce sont les autres joueurs d’avant [ceux des troisième et quatrième trios] qui nous ont permis de continuer.»

Au nombre des hockeyeurs de soutien, le Québécois Nicolas Roy appuie les dires du vétéran. Avec une fiche de +8 et 12 points en 41 duels cette saison, il apporte effectivement une contribution significative.

«Nous avons aussi un très bon noyau d’attaquants complémentaires et nous pouvons également produire offensivement. C’est de bien de marquer des buts et d’aider les gars du top 6», a affirmé l’auteur d’un filet, dimanche.

Encore l’alternance

Fidèle à ses habitudes, l’entraîneur-chef Peter DeBoer n’hésite pas à utiliser régulièrement ses deux gardiens. D’ailleurs, l’alternance se poursuit depuis 13 matchs et ne risque pas de cesser prochainement. Les Knights auront besoin de Fleury et de Lehner pour tenter de dépasser l’Avalanche au fil d’arrivée.

«Nous pouvons placer devant le filet quelqu’un de frais et dispo chaque soir. Nous obtenons d’excellentes performances des deux gars», a justifié l’instructeur.

Les statistiques lui donnent raison, puisque Lehner affiche un dossier de 10-1-2, une moyenne de buts alloués de 2,19 et un taux d’efficacité de ,918. De son côté, Fleury a gagné 20 de ses 30 décisions, tout en maintenant une moyenne de 2,09 et un taux de ,925.

À VOIR AUSSI