/sports/hockey/canadien
Navigation

Une semaine sans Price

Carey Price suivra le protocole pour les commotions cérébrales

HOCKEY-NHL-EDM-MTL/
Photo USA TODAY Sports Carey Price avait réussi à se dresser devant Leon Draisaitl et les Oilers, lundi, avant de subir une commotion cérébrale.

Coup d'oeil sur cet article

Carey Price venait tout juste de sortir de l’infirmerie pour guérir une mystérieuse blessure au bas du corps qui l’avait tenu à l’écart du jeu pour six rencontres. À son deuxième départ contre les Oilers, lundi, à Edmonton, Price s’est à nouveau blessé après un contact avec l’ailier Alex Chiasson.

• À lire aussi: Drouin doit «se salir le nez»

• À lire aussi: Shea Weber: un capitaine silencieux sur ses performances

• À lire aussi: Huit raisons expliquant les insuccès du CH

« Carey ne sera pas disponible pour une semaine, a confirmé Dominique Ducharme après l’entraînement du CH à Edmonton mardi. Il doit suivre le protocole pour les commotions. »

Price a cédé le flambeau à Jake Allen après la première période face aux Oilers. Il avait bloqué les sept tirs de la bande à Connor McDavid et Leon Draisaitl. 

Au lendemain de la victoire de 4 à 1 de la formation albertaine, Chiasson a offert ses excuses à Price.

« Ce n’était pas intentionnel de ma part. Pour être honnête, j’ai mal lu le jeu un peu. Je me suis excusé à Carey sur le coup. Je crois qu’il réalisait que je n’avais pas de mauvaises intentions. J’espère qu’il se sentira mieux rapidement. »

Encore une carte

Avec l’absence de Price pour la prochaine semaine, le Tricolore sortira Cayden Primeau de l’escouade des réservistes pour lui offrir le rôle de gardien numéro deux. 

« Primeau sera de la formation. J’avais pensé mettre [Cole] Caufield dans les deux buts, mais je pense qu’il est meilleur pour marquer, pas pour les arrêter [les tirs] », a expliqué Ducharme avec le sourire. 

Le rappel de Primeau ne brûlera pas la dernière carte du CH puisqu’il s’agit d’une situation d’urgence après une blessure. Le Tricolore a déjà procédé à trois des quatre rappels permis entre la fin de la date limite des transactions et la conclusion du calendrier régulier. 

Mais sur le plan logistique, l’arrivée de Primeau viendra bousculer le plafond salarial. Le gardien de 21 ans gagne un salaire de 880 000 $.

« Ça n’aide pas, ça complique encore plus la situation », a résumé Ducharme.

Pas de plan pour Caufield

L’entraîneur-chef par intérim n’a toutefois pas voulu préciser s’il avait l’intention d’utiliser Caufield pour un match dans l’Ouest canadien. 

« Il n’y a pas un plan établi pour Cole ou Jake [Evans]. Mais en ajoutant Cayden, c’est un autre défi. » 

Allen obtiendra le départ mercredi soir contre les Oilers. Primeau, quant à lui, devrait disputer un premier match cette saison lors du voyage de trois rencontres à Calgary. 

« Il y a de bonnes chances de voir Primeau, a dit Ducharme. Le jeune est solide avec le Rocket et on aime comment il se comporte. C’est une période de l’année où un jeune peut jouer un gros match. On sait qu’il sera prêt. »

Avec le Rocket de Laval cette année, Primeau a présenté un dossier de 11-3-0 avec une moyenne de 2,07 et un taux d’efficacité de ,911. Il a signé deux jeux blancs. 

Merrill à la droite de Romanov

À la ligne bleue, Ducharme devrait opter pour un changement. À l’entraînement, mardi, Jon Merrill a patiné à la droite d’Alexander Romanov. 

Acquis des Red Wings de Detroit pour un choix de cinquième tour et Hayden Verbeek, Merrill a participé à une première séance avec ses nouveaux coéquipiers après une quarantaine obligatoire d’une semaine à son arrivée au Canada. 

« C’est un gars d’expérience, a rappelé Ducharme. On regarde beaucoup de vidéos avant qu’un joueur arrive. Mais les meilleures réponses, on va les avoir sur la glace. On a eu un échantillon aujourd’hui [mardi] à l’entraînement. C’était la première fois qu’il patinait avec l’équipe. On veut le voir rapidement dans un match. »