/news/consumer
Navigation

Cannabis: augmentation importante de la consommation chez les femmes

Cannabis: augmentation importante de la consommation chez les femmes
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Pour la toute première fois, les statistiques concernant la consommation du cannabis au Canada se sont approchées de la parité entre les genres, alors que la dernière mise à jour de Statistique Canada a fait état d’une augmentation importante des adeptes féminines de la plante verte.

• À lire aussi: Une nouvelle production de cannabis à Trois-Rivières

«En 2020, pour la première fois, a écrit l’agence gouvernementale, mercredi, les taux de consommation générale étaient comparables entre les genres, environ 1 homme sur 5 et 1 femme sur 5 ayant déclaré avoir consommé du cannabis au cours des trois mois précédents.»

Si les vrais chiffres démontrent tout de même une légère différence entre les sexes, les hommes à 21,1% et les femmes à 18,4%, de nouvelles statistiques suggèrent néanmoins une augmentation importante de la consommation de cannabis chez les femmes.

  • Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec Jean-Sébastien Fallu, professeur en psychoéducation à l’Université de Montréal, sur QUB radio: 

Au premier trimestre de 2018, donc avant la légalisation, le nombre de femmes qui avaient consommé dans les trois mois précédant le sondage était de 12,2%. Un an plus tard, dans les premiers mois de 2019 et avant la pandémie, le chiffre était de 12,7%, une modeste augmentation. Mais au dernier trimestre de 2020, ce pourcentage a bondi à 18,4%.

Chez les hommes, la consommation a plutôt connu une légère baisse, passant de 22,3 % en 2019 à 21,1 % en 2020.

«La disparition de l’écart entre les genres dans la consommation globale et dans la consommation tous les jours ou presque tous les jours est pratiquement sans précédent», a écrit la chercheuse de Statistique Canada Michelle Roterman.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Effet pandémique? La question n’a pas été soulevée dans l’analyse de l’experte.

Selon elle, cette hausse «pourrait être reliée à la mise sur le marché d’une plus grande variété de produits du cannabis qui seraient attirants pour les femmes», notamment la consommation de produits comestibles comme les jujubes.

Entre 2019 et 2020, le nombre de femmes ayant consommé du cannabis comestible est passé de 28% à 42,5%.

Moins populaire au Québec

La consommation de cannabis connaît une hausse au pays depuis la légalisation, en 2018, mais un fait n’a pas changé: le Québec reste la province avec le plus bas nombre de consommateurs au pays.

Selon la dernière mise à jour de Statistique Canada, le pourcentage de Québécois ayant consommé du cannabis dans les trois mois précédant le dernier trimestre de 2020 se situait à 10,6%.

Cela contraste avec la moyenne canadienne, qui se situe à 20%, soit quasiment le double de la moyenne québécoise. En Ontario, notamment, les adeptes de la plante verte font grimper la moyenne à 23,1% pour la même période.

La Belle Province n’a donc pas connu de hausse significative ni depuis la légalisation ni depuis le début de la pandémie.

À VOIR AUSSI