/entertainment
Navigation

Le Cirque du Soleil repart la machine

La compagnie offrira ses populaires spectacles Mystère et O au début de l’été

Cirque du Soleil
Photo courtoisie Cirque du Soleil Présenté depuis 1998, O est le deuxième plus vieux spectacle du Cirque du Soleil à Las Vegas, après Mystère.

Coup d'oeil sur cet article

Après plus d’un an d’arrêt, le Cirque du Soleil est prêt à redémarrer la machine. L’entreprise a annoncé mercredi qu’elle retournera dès la fin juin à Las Vegas pour y présenter deux spectacles dans des salles à pleine capacité. 

Malgré la neige qui tombait mercredi à Montréal, le soleil était de retour dans les locaux du Cirque. « C’est de loin notre plus belle journée depuis un an. Il y avait beaucoup d’émotivité et de larmes de joie quand j’ai fait l’annonce aux employés ce matin [mercredi] », a confié au Journal le PDG du Cirque, Daniel Lamarre.

Et pour cause. Après des mois d’incertitude, de reports et de mises à pied, le Cirque a annoncé mercredi qu’il rouvrira Mystère, le 28 juin, et O, le 1er juillet. Il s’agira des premières productions de la compagnie à reprendre leurs activités à Las Vegas depuis que la compagnie avait suspendu « temporairement » ses spectacles résidents, le 15 mars 2020.

Le choix de ces deux spectacles précis pour lancer la grande réouverture sur « la Strip » n’est pas anodin. 

« Ce sont deux spectacles iconiques, dit Daniel Lamarre. Pour nous, c’était symbolique que nos deux premiers spectacles d’origine [à Las Vegas] soient les deux premiers à rouvrir. »

Alors que le Québec est en pleine troisième vague de la COVID-19, la situation est pour le moins différente au Nevada. 

« Lorsqu’on va arriver à la fin du mois de juin, il va y avoir tout près de 80 % de la population de Las Vegas qui va avoir été vaccinée, dont tous les employés de MGM et tous les employés du Cirque », explique Daniel Lamarre.

La fin des restrictions

La semaine dernière, le gouverneur du Nevada, Steve Sisolak, a annoncé qu’il lèvera toutes les mesures restrictives de la pandémie dès le 1er juin. Les deux premiers spectacles du Cirque pourront ainsi être présentés dans des salles à pleine capacité. Les théâtres pour Mystère, au Treasure Island, et O, au Bellagio, peuvent respectivement accueillir 1541 et 1800 spectateurs.

Le Cirque n’exigera pas une preuve de vaccination pour l’accès à ses théâtres. Mais les masques seront obligatoires et d’autres mesures sanitaires seront mises sur pied. « On va voir comment la situation évolue », dit Daniel Lamarre. 

Si tout va bien avec ces deux productions, le Cirque prévoit ensuite rouvrir dans l’ordre ses autres spectacles de Vegas : The Beatles Love (août), Michael Jackson One (septembre) et (octobre). Les dates ne sont toutefois pas encore confirmées. 

Incertitude à Montréal

Le spectacle du Blue Man Group, qui fait partie de la famille du Cirque, devrait aussi recommencer au Luxor de Vegas dans le courant de l’été. À Disney Springs, en Floride, Daniel Lamarre espère aussi lancer le nouveau spectacle Drawn to Life à l’automne. 

En novembre, Kooza pourrait recommencer à Punta Cana. Luzia serait relancé à Londres en janvier.

Pour ce qui est du spectacle sous chapiteau Sous un même ciel, qui devait débuter à Montréal au printemps 2020, rien n’est moins sûr pour sa présentation l’an prochain. Le Cirque envisage même de présenter une autre production dans le Vieux-Port en avril 2022. 

« En mettant beaucoup d’emphase dans la relance de nos spectacles actuels, on veut s’assurer qu’on ne néglige pas la qualité de ce nouveau spectacle-là, explique Daniel Lamarre. On regarde toutes nos alternatives présentement. »

Le Cirque durant la pandémie

Le Cirque du Soleil avait 44 productions actives [dont 6 spectacles à Las Vegas et 13 spectacles de tournée] quand la pandémie a frappé. Toutes avaient dû fermer leurs portes pour une durée indéterminée. 

En mars 2020, le Cirque avait dû mettre à pied 95 % de son personnel, soit 4679 personnes. Environ 200 employés avaient pu garder leur travail, dont la majorité à Montréal. 

Dans les derniers mois, seuls les spectacles résidents en Chine [The Land of Fantasy, à Hangzhou] et au Mexique [JOYÀ, à Riviera Maya] ont pu reprendre.

Dans les prochaines semaines, chaque fois qu’un spectacle du Cirque sera relancé, environ 200 emplois seront créés.