/news/green
Navigation

Recyclage: vers une solution pour les masques jetables

À gauche, Jérémie Gagnon, président de JWG, et à droite, William Rousseau, vice-président des ressources humaines.
Photo Jean-François Racine À gauche, Jérémie Gagnon, président de JWG, et à droite, William Rousseau, vice-président des ressources humaines.

Coup d'oeil sur cet article

Une entreprise québécoise a décidé de proposer une solution pour transformer la quantité astronomique de masques de procédure jetables qui risquent de se retrouver à l’enfouissement.

• À lire aussi: Jour de la Terre: grève étudiante pour le climat à Sherbrooke 

• À lire aussi: La pandémie, un défi supplémentaire pour l'environnement

À l’occasion du Jour de la Terre, l’entreprise québécoise JWG lance l’initiative Valorise ton masque, un programme offrant un service complet, de la livraison de la boîte de récupération à la valorisation des équipements usés. 

L’entreprise veut mettre en place un programme qui serait davantage orienté vers le recyclage complet du masque. Des points de collecte pourraient apparaître. 

Situation préoccupante

Après un an de pandémie, les masques jetables sont devenus l’une des problématiques environnementales les plus préoccupantes. Dans plusieurs écoles, par exemple, les élèves doivent changer leur masque jetable trois fois au cours de la même journée. La quantité de déchets est très élevée partout. 

Le gouvernement du Canada estime que 63 000 tonnes d’équipements de protection individuelle (ÉPI) jetables seront ultimement acheminées vers des sites d’enfouissement. 

«Il y a un an, la question ne se posait pas. C’est un problème nouveau et nous voulions poser une geste», explique Jérémie Gagnon, président de JWG. 

Joueur important en approvisionnement d’équipements médicaux, JWG souhaite compléter le cycle de ses opérations, de l’importation à la récupération. 

Le programme visera ensuite à transformer les masques jetables en énergie propre. La valorisation énergétique serait une solution facilement accessible dans l’immédiat. 

Vert et durable

Tout le matériel sera incinéré et converti en électricité pour les foyers et les entreprises, aux États-Unis, par le leader mondial Covanta Solutions. 

«On veut que ça soit le plus vert possible. Il faut offrir des options et donner un coup de main», ajoute M. Gagnon. 

Enfin, JWG s’engage aussi à planter un arbre pour chaque boîte de récupération commandée. Les masques jetables sont produits par milliards chaque année. 

Dans l’ouest du pays seulement, les habitants du grand Vancouver ont jeté 109 millions de masques, 48 ​​millions de lingettes et 371 millions de gants, selon un rapport déposé en mars dernier. Plus de 1,5 milliard de masques jetables se retrouveront cette année dans les océans du monde d’après une ONG. 

À VOIR AUSSI