/lifestyle/family
Navigation

La betterave!

0424 - Fleurs et potagers 
Photo 1
Photo courtoisie, Park Seed

Coup d'oeil sur cet article

La betterave a subi de lentes transformations au cours des siècles qui ont mené à l’obtention de la plante à la racine renflée et sucrée que l’on apprécie aujourd’hui. Outre la traditionnelle betterave ronde de couleur rouge pourpré, divers cultivars aux formes, aux couleurs et aux goûts variés ont été développés.

Racine méditerranéenne

Toutes les variétés de betteraves qui sont aujourd’hui cultivées dans nos potagers sont issues d’une même espèce appelée Beta vulgaris var. maritima qui pousse à l’état indigène sur les bords de la mer Méditerranée et dans les steppes d’Asie centrale.

Certains historiens ont émis l’hypothèse que dès l’Antiquité, les Grecs et les Romains mangeaient ce légume. Ils connaissaient certainement l’espèce sauvage, mais n’avaient pas encore favorisé le renflement de sa racine. Il semble plus probable que la betterave telle que nous la connaissons maintenant fut développée en Allemagne au 15e siècle, d’où elle a ensuite été introduite en Toscane et en France au siècle suivant.

Culture facile

Les betteraves apprécient le plein soleil et un sol argileux riche, mais léger, meuble et bien drainé. Il s’agit d’un légume facile à cultiver et assez peu exigeant qui se contente d’un simple apport de compost. On peut aussi cultiver la betterave en contenant. Comme elle présente une longue racine, il est souhaitable de la semer dans un contenant ayant au moins 45 cm de profondeur.

Il n’est pas utile de semer les betteraves à l’intérieur. Puisqu’elles apprécient les températures fraîches, il est possible de les semer au potager dès maintenant. Le semis doit préférablement être effectué à l’extérieur, directement en pleine terre, quelques semaines avant le moment où tout risque de gel est pratiquement nul dans votre région. À Montréal et à Ottawa, on peut procéder au semis des betteraves dès la fin d’avril ou au début de mai, tandis qu’à Québec et dans l’est de notre province, on doit habituellement attendre vers la mi-mai pour effectuer cette opération. Selon les cultivars, la récolte se fait habituellement entre 50 et 70 jours après le semis.

Puisqu’elles affectionnent un taux d’humidité constant, assurez-vous de fournir de l’eau régulièrement à vos betteraves. Arrosez-les deux fois par semaine, trois en période caniculaire et évitez de laisser le sol s’assécher complètement entre les arrosages.

Betteraves de toutes les couleurs

Voici la description de quelques cultivars de betteraves qui mettront de la couleur et de l’originalité dans votre assiette cet été. À semer dans votre potager sans restriction !

Avalanche

0424 - Fleurs et potagers 
Photo 1
Photo courtoisie, Vessey’s

Ce cultivar de betterave se distingue de tous les autres par sa racine sphérique de couleur blanche tout à fait singulière. À l’instar des radis, cette betterave peut être mangée crue. Il est aussi possible de la faire cuire comme dans le cas des variétés pourpres. Sa chair blanche possède une saveur sucrée très agréable, sans arrière-goût terreux. À récolter 50 jours après le semis.

Bull’s Blood

0424 - Fleurs et potagers 
Photo 1
Photo courtoisie,The Incredible Seed Company

En plus de former une racine de couleur rouge vin, ce cultivar de betterave arbore des feuilles pourpres fort décoratives qui sont délicieuses en salade, comme le feuillage de toutes les betteraves d’ailleurs. La racine peut être cueillie après environ 70 jours de maturation tandis que le feuillage peut être récolté après 45 jours seulement.

Chioggia

0424 - Fleurs et potagers 
Photo 1
Photo courtoisie, Root+Holler

Aussi appelé ‘Barbietola de Chioggia’, il s’agit d’un cultivar de betterave ancestral originaire d’Italie dont la chair est bicolore. Quand on la coupe, on peut observer des cercles concentriques rose foncé alternant avec des cercles de couleur blanche. Malheureusement, cette coloration s’estompe lors de la cuisson.

Crapaudine

0424 - Fleurs et potagers 
Photo 1
Photo courtoisie, Jacques Bourdon

Ce cultivar de betterave ancestral d’origine française se distingue de tous les autres par sa longue racine de forme conique – qui peut parfois mesurer plus de 30 centimètres de longueur – dont la pelure ridée rappelle la texture de l’écorce d’un arbre. Sa chair de couleur rouge pourpré très foncé possède une saveur sucrée absolument inégalable. La récolte doit être effectuée 70 jours après le semis.

Burpee’s Golden

0424 - Fleurs et potagers 
Photo 1
Photo courtoisie, Green Thumb White Apron

Ce cultivar produit des racines arrondies de couleur jaune orangé, coloration qui se conserve d’ailleurs à la suite de la cuisson. Aux dires de certains connaisseurs, la saveur complexe de ‘Burpee’s Golden’ est plus agréable que celle des variétés de couleur pourpre. Elle est excellente rôtie, en salade avec de l’huile d’olive, du vinaigre balsamique et un peu de thym. Puisque le taux de germination de cette variété est moins élevé, il est préférable de semer plus rapproché que dans le cas des autres cultivars. La récolte peut être effectuée environ 70 jours après le semis.

Moulin Rouge

0424 - Fleurs et potagers 
Photo 1
Photo courtoisie, Garden Seeds Market

Voilà une variété qui présente des racines ressemblant tout à fait à l’idée qu’on se fait habituellement d’une betterave, soit plutôt arrondies et de couleur rouge pourpré. Hâtive, cette betterave peut être cueillie jeune après seulement 40 jours. Elle atteint toutefois sa pleine maturité après environ 55 à 60 jours.