/finance/news
Navigation

L’Autorité des marchés financiers fait une mise en garde contre la cryptomonnaie

L’Autorité des marchés financiers fait une mise en garde contre la cryptomonnaie
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a tenu à refaire le point, vendredi, sur les risques associés à l’investissement dans la cryptomonnaie, quelques jours après que plusieurs jeunes Québécois eurent subi d'importantes pertes d’argent. 

• À lire aussi: Un célèbre influenceur accusé pour une arnaque au bitcoin

• À lire aussi: Cryptomonnaie controversée: Marsan lié à une firme déjà scrutée par l’AMF

• À lire aussi: Cryptomonnaie: des moins de 20 ans dépouillés en une journée

«Les premières émissions de cryptoactifs, ou jetons, communément appelés “ICO” (initial coin offering), sont des formes d’investissement à très haut risque, hautement volatiles, et qui évoluent dans un environnement propice à la manipulation et à la fraude», a expliqué l’organisme de réglementation et d’encadrement dans un communiqué.

La création de jetons facilement accessibles, leur prolifération sur le web et l’absence d’intervention humaine compliquent ainsi le contrôle et l’encadrement de ces investissements virtuels.

«En raison de l’immensité du web et de l’utilisation des réseaux sociaux, notamment des applications de messagerie instantanée qui permettent la mise en place de groupes privés d’échanges et de discussion, il est souvent impossible, pour les régulateurs, de pouvoir intervenir de façon préventive», a rappelé l’AMF.

Et de nombreux Québécois se font parfois avoir par la perspective de rendements profitables en très peu de temps. Plusieurs jeunes de 16 à 20 ans ont ainsi perdu des millions de dollars en quelques jours lorsque le cours du MRS, une cryptomonnaie locale, s’est effondré, le 18 avril dernier.

La valeur de cette monnaie fondée il y a moins d’un an par le Lavallois Antoine Marsan a fait un bond important le 17 avril, avant de chuter abruptement le lendemain, lorsqu’un détenteur anonyme a vendu une grande quantité de MRS.

Rappelons que toute personne ou entreprise qui amasse des fonds avec des cryptoactifs ou qui exploite des plateformes de cryptomonnaie doit respecter les exigences de la réglementation liée aux valeurs mobilières et aux instruments dérivés.

À VOIR AUSSI