/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Nashville SC, un bon test pour le CF Montréal

Entraînement CF Montréal
Photo courtoisie, CF Montréal Pilote du CF Montréal, Wilfried Nancy souhaite que ses joueurs imposent le tempo contre le Nashville SC samedi après-midi.

Coup d'oeil sur cet article

Le CF Montréal a pris beaucoup de gens par surprise en défaisant le Toronto FC 4 à 2 lors de son match d’ouverture samedi dernier. Samedi, il devra offrir une certaine forme de confirmation en visitant le Nashville SC.

À première vue, le club du Tennessee n’a pas connu une grande sortie la semaine dernière, se contentant d’un verdict nul de 2 à 2 contre le FC Cincinnati, qui ne devrait pas être bien meilleur cette année que lors des saisons précédentes.

Mais, quand on fouille un peu plus, on réalise que Nashville a fait tout ce qu’il fallait pour l’emporter sans y parvenir.

En effet, Nashville a dominé la possession, mais a surtout décoché 31 tirs, dont 13 cadrés. Et c’est ce qui risque d’arriver encore une fois samedi.

Attaquer

Wilfried Nancy, qui a remporté son tout premier match chez les professionnels la semaine dernière, s’attend à un adversaire affamé qui va tenter beaucoup de choses en attaque.

« Ils vont essayer de faire beaucoup de centres et de décocher beaucoup de tirs. »

À cela, il souhaite que la réponse de son équipe soit mordante et que ses hommes ne soient pas statiques lorsqu’ils sont cantonnés dans leur zone défensive.

« Je n’aime pas que notre équipe reste devant notre surface.

Nous voulons aussi attaquer, faire des centres et tirer. »

Combatif

En d’autres mots, Nancy veut une équipe combative face à un adversaire qui le sera tout autant.

« Nous allons être combatifs sans le ballon et nous allons essayer d’être meilleurs dans le contrôle du tempo du match.

« Il faut être plus agressif sur le porteur de balle. Si on se met à reculer, ils vont doubler leur nombre de tirs. »

Pour l’entraîneur-chef montréalais, tout est une question de contenance, surtout face à une équipe qui aime appliquer de la pression. Il ne veut donc pas que son équipe craque.

Bonne équipe

À sa première saison dans la MLS, Nashville avait gardé la tête haute en terminant au 7e rang de l’Association Est.

Une fois en séries, l’équipe a atteint les demi-finales d’Association et Columbus, champion de la Coupe MLS de 2020, a eu besoin de la prolongation pour l’emporter.

« C’est une bonne équipe qui défend bien, mais comme toutes les équipes, ils ont des failles et on va essayer de les exploiter, ajoute le petit général du CF Montréal.

« J’aime cette équipe parce qu’elle essaie de bien défendre, mais aussi d’attaquer alors ça sera un match intéressant à voir. »

Défense

Face à une équipe qui attaque beaucoup, la brigade défensive sera mise à l’épreuve. Et l’on sait déjà que Luis Binks ne sera pas en uniforme, lui qui va rater quelques semaines de jeu en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été précisée.

La semaine dernière, Wilfried Nancy a opté pour un schéma à trois arrières centraux dans lequel Joel Waterman s’est retrouvé un peu à la peine pendant que le vétéran Kiki Struna était réserviste sur le banc.

Face à une équipe qui tire beaucoup et qui applique beaucoup de pression, Nancy optera-t-il pour le vétéran afin de calmer le jeu ?

C’est une option qui semble intéressante, histoire d’injecter un peu de contrôle dans le dernier rideau devant Clément Diop.

Autrement, il n’y a pas de raison de penser qu’on verra un autre alignement que celui qui a affronté Toronto la semaine dernière, à moins que Nancy décide de confier le départ à Bjørn Johnsen en attaque, mais, comme Mason Toye a très bien joué, cela serait étonnant. 

Des bons mots pour Montréal   

Le Nashville SC est une équipe pour le moins intéressante, mais dans son point de presse précédant le match, l’entraîneur-chef, Gary Smith, a passé beaucoup de temps à parler du CF Montréal.

L’entraîneur anglais a en effet lancé des fleurs à son adversaire en notant, entre autres, une erreur de perception quant à l’équipe montréalaise.

« Ils ont montré un visage très confiant. C’est facile de penser qu’en raison du départ de Thierry Henry, l’équipe est plongée dans le chaos.

« Mais je dois dire qu’ils ont semblé étincelants et concentrés. C’est une équipe qui ne sera pas facile à affronter et qu’on ne pourra pas prendre à la légère. »

Du rythme

Pas de doute, Smith semble apprécier le style de jeu préconisé par son homologue Wilfried Nancy.

« Au premier abord, on constate qu’il a du rythme et de belles qualités athlétiques en attaque. C’est une équipe qui a une dimension différente qui lui donne un certain avantage même si l’échantillon est très petit. »

Selon lui, le CF Montréal est meilleur que l’Impact de l’an passé même si l’équipe s’est rajeunie et a perdu plusieurs vétérans plus connus.

« Certaines additions représentent une amélioration par rapport à l’an passé. Marquer quatre buts dès le premier match n’est pas une mince affaire considérant où certains de ces joueurs doivent se trouver.

« Il y a beaucoup d’équilibre et surtout de l’expérience en milieu de terrain avec [Samuel] Piette et [Victor] Wanyama. Ils ont des jeunes dynamiques comme [Djordje] Mihailovic et [Mustafa] Kizza qui est bon dans le couloir gauche. »

Meilleur départ

La semaine dernière, Nashville s’est fait rapidement surprendre par Cincinnati qui a marqué deux fois dans les 12 premières minutes.

« On a été lent à démarrer, on n’avait pas l’air de l’équipe que nous étions l’an passé et Cincinnati a su en tirer avantage », a admis Smith.

Le jeune défenseur canadien Alistair Johnston était d’accord avec son patron. Il a aussi admis que cette rencontre était particulière pour lui.

« C’est un match intéressant pour moi puisque je vais affronter des gars qui ont été mes coéquipiers en équipe nationale. »

L’adversaire en 5 points 

1. BEAUCOUP DE TIRS

Quand on regarde les statistiques, on constate que Nashville a dominé son premier match de la saison contre Cincinnati avec 31 tirs, dont 13 cadrés. Ça risque donc de tourbillonner près du filet de Clément Diop.


2. ATTAQUE AMPUTÉE

C’est sans deux éléments offensifs importants que Nashville jouera puisque Daniel Rios (pied droit) et Dominique Badji (adducteur) ne seront pas en uniforme. C’est toutefois une position où il y a de la profondeur.


3. MATCH DE RETROUVAILLES

Il y a au moins un visage bien connu des amateurs montréalais chez Nashville puisque Daniel Lovitz est l’arrière gauche titulaire depuis l’an passé. De plus, les joueurs canadiens retrouveront le défenseur vancouvérois Alistair Johnston.


4. UNE DÉFENSE CHICHE

En accordant deux buts à Cincinnati la semaine dernière, Nashville surpasse sa moyenne de buts alloués de l’an passé. En 23 rencontres, le club n’en avait accordé que 22. Nashville brille justement par l’équilibre de son attaque et de sa défense.


5. EN ATTENDANT SON STADE

Le Nashville SC dispute une dernière saison au Nissan Stadium, domicile des Titans de la NFL. Le club aura son propre stade de 30 000 sièges en 2022, une construction située tout près du centre-ville.