/finance/business
Navigation

Une éclosion de COVID-19 à l’usine Nova Bus de Saint-Eustache

Coup d'oeil sur cet article

L’usine de fabrication d’autobus Nova Bus du géant suédois Volvo, à Saint-Eustache, est aux prises avec une éclosion d’une douzaine de cas de COVID-19, dont au moins un du variant britannique, a appris Le Journal.

« Nous n’avons pas encore eu de confirmations formelles pour les autres, mais il est probable que ce soit le variant britannique », a confirmé Emmanuelle Toussaint, vice-présidente communications externes de Nova Bus.

Au total, 12 travailleurs d’usine sur les 425 ont contracté la COVID-19 au cours de la dernière semaine, soit près de 3 % des effectifs répartis sur deux quarts de travail.

« Il s’agit de gens qui travaillent majoritairement au sein du même espace et qui soutiennent notre ligne d’assemblage », a indiqué Emmanuelle Toussaint.

Nova Bus assure que la procédure de désinfection a été suivie et que les employés concernés ou ceux en contact avec eux sont isolés par mesure préventive.

Travail de proximité

La haute dirigeante de l’entreprise a expliqué, jeudi, que les méthodes de fabrication des autobus faisaient en sorte qu’il se peut que des employés doivent travailler à proximité les uns des autres.

« Dans un tel cas et malgré que nous ayons réaménagé plusieurs stations de travail, il n’est pas toujours possible de conserver une distance de deux mètres à toutes les stations de travail. Toutefois, comme mentionné plus haut, tous nos employés doivent porter le masque en tout temps et suivre nos protocoles », a-t-elle assuré.

Télétravail (si possible), point de contrôle (température, questionnaire, port du masque, lavage des mains), rappel des consignes... Nova Bus dit avoir en place de nombreuses mesures pour limiter la propagation du virus.