/finance/business
Navigation

Dans l’œil du Québec inc.: Averna change de mains

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, nous faisons un survol des transactions d’initiés, des investissements dans les entreprises d’ici et de l’actualité des sociétés cotées en Bourse.

Walter Capital prend le contrôle de l’entreprise

Louis Bélanger-Martin
Photo tirée de LinkedIn
Louis Bélanger-Martin

Tandem Expansion, cofondée par le milliardaire Charles Sirois, vient de vendre sa participation majoritaire dans l’entreprise montréalaise Averna à une autre firme d’investissement québécoise, Walter Capital. La Caisse de dépôt, qui était également actionnaire d’Averna, cède sa place à Investissement Québec et à W Investments de l’homme d’affaires Louis Bélanger-Martin. Fondée en 1999 par Pascal Pilon, Averna se présente comme un chef de file mondial dans les solutions de test et de contrôle de la qualité. Employant près de 400 personnes dans sept pays, l’entreprise compte notamment Google, Microsoft, Intel et GE Santé parmi ses clients.

Des milliardaires misent 50 M$ sur PRO

John Bragg
Photo courtoisie
John Bragg

Le Fonds de placement immobilier PRO de Montréal vient de recevoir un investissement de 50 millions $ de Collingwood Investments, qui appartient au milliardaire de Nouvelle-Écosse John Bragg ainsi qu’à sa famille. Les Bragg ont fait fortune dans les bleuets congelés et les télécommunications. Fondé en 2013, PRO possède 92 immeubles et compte parmi ses locataires Canada Goose et le Groupe MTY.

Deeplite amasse 7,5 millions $

La jeune entreprise montréalaise Deeplite vient de récolter 7,5 millions $ dans une ronde de financement menée par des investisseurs américains à laquelle ont également participé Desjardins et la BDC. Fondée en 2018, Deeplite optimise des modèles d’intelligence artificielle destinés notamment à des caméras, des capteurs, des drones, des téléphones et des véhicules.

D’autres ventes chez BRP

Martin Langelier
Photo tirée de LinkedIn
Martin Langelier

Trois vice-présidents de Bombardier Produits récréatifs (BRP), Martin Langelier, Anne-Marie LaBerge et Yannick Desrochers, ont empoché, cette semaine, des profits totaux de plus de 1,9 million $ en exerçant des options d’achat d’actions. La semaine dernière, deux autres vice-présidents de BRP avaient également exercé des options.