/news/coronavirus
Navigation

Dernier service pour le buffet Casa Corfu

​Une autre institution de la restauration disparaît à Montréal

GEN-Photos extérieur du resto Casa Corfu à Montréal
Photo Agence QMI, Mario Beauregard La Casa Corfu, située sur la rue Masson dans le quartier Rosemont, à Montréal, est maintenant déserte et vidée de ses tables puisque les propriétaires ont décidé de fermer définitivement leurs portes.

Coup d'oeil sur cet article

Véritable institution dans le quartier Rosemont, à Montréal, le restaurant Casa Corfu ferme définitivement ses portes, s’ajoutant à la longue liste de buffets à volonté qui ont tiré leur révérence dans les derniers mois.

« La pandémie demande une adaptation beaucoup plus grande aux buffets à volonté qu’aux restaurants avec service aux tables », a commenté le porte-parole de l’Association Restauration Québec, Martin Vézina, après avoir appris la fermeture du mythique établissement de la rue Masson.

Même après plus de 20 ans d’existence, la Casa Corfu demeurait très populaire, pas tant pour ses qualités culinaires que pour ses prix abordables.

Un modèle d’affaires couronné de succès, mais incompatible avec les règles sanitaires, qui risquent d’empêcher encore longtemps les clients de se lever quand bon leur semble pour remplir leur assiette. 

Jointe par Le Journal, la famille Chronopoulos n’a pas souhaité s’étendre sur les raisons de la fermeture de son restaurant.

Mais Tomas Tam, le grand manitou des buffets à volonté à Québec, peut très bien comprendre cette décision déchirante.

Temps difficiles

« Le take-out ne compte même pas pour 20 % de notre chiffre d’affaires. Et quand on a pu rouvrir cet été, on ne pouvait remplir qu’à la moitié de notre capacité, alors que c’est une business qui demande un grand volume d’achalandage pour être rentable », a expliqué le restaurateur d’expérience, qui demeure pessimiste.

Même quand les salles à manger rouvriront, les buffets à volonté ne reprendront pas leur vitesse de croisière de sitôt, a-t-il prédit.

Besoin des touristes

« On compte beaucoup sur les groupes et sur les autobus de touristes... Ce n’est pas demain matin que ça va reprendre », a illustré Tomas Tam, qui a dû se résigner cet été à fermer pour de bon l’un des deux restaurants qui portent son nom à Québec.

Son concurrent, le Jardin de Tang, a également complètement cessé ses activités. Idem pour les buffets Vichy, dans le grand Montréal.


Quant à la Casa Corfu, on ignore pour le moment ce qu’il adviendra de ce vaste bâtiment commercial, propriété du richissime magnat de l’immobilier Stephen Shiller.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres