/news/society
Navigation

Sondage Léger: le bonheur est à Shefford et Gaspé

Les jeunes de 18 à 24 ans étaient les plus heureux il y a 13 ans, mais la donne a complètement changé depuis

Coup d'oeil sur cet article

Les grands espaces naturels et le sens de la communauté que l’on retrouve à Shefford et à Gaspé ont su apporter du bonheur à leurs citoyens, malgré la pandémie, en se hissant au top du palmarès des 100 meilleures villes de la province où il fait bon vivre.

• À lire aussi: Sondage Léger: les villes du Québec où il fait bon vivre

« On se rend compte que dans les petites communautés, il y a des éléments plus humains, moins d’individualisme, plus de sens du collectif, plus de mobilisation, parce que les gens ont besoin des autres », surtout en pandémie, et c’est ce qui fait que les gens sont plus heureux que dans les grands centres urbains, explique le fondateur de l’indice de bonheur, Pierre Côté.

Ce sont ainsi les municipalités de Shefford et de Gaspé qui se classent en première et deuxième places du 10e palmarès des villes les plus heureuses du Québec de la firme Léger.

Les gens sondés devaient répondre à une quarantaine de questions basées sur les 25 critères de l’indice de bonheur Léger (IBL), comme le travail, l’argent, l’amour, les relations amicales et familiales ou encore la vision de l’avenir.

Et en cette année de pandémie, ce sont les petites villes qui ont tiré leur épingle du jeu.  

  • Écoutez Pierre Côté, président et fondateur de l’Indice relatif de bonheur (IRB) ici  

Une première

En cheffe de file, on trouve pour la première fois Shefford, un petit canton de la Montérégie d’un peu plus de 7000 âmes. L’IBL de ses habitants y est très élevé, puisqu’il atteint 81,88. La moyenne de la province est de 69,65.

Pour le maire Éric Chagnon, c’est une « surprise et une grande fierté » de recevoir ce titre.

« En plus d’avoir de grands espaces verts, on voit de plus en plus le sens de la communauté se développer », explique-t-il.

En deuxième position, c’est la ville côtière à la population tissée serrée de Gaspé, en Gaspésie, que l’on retrouve, avec un indice de bonheur qui pointe à 79,76.

« Ici, si t’as besoin de quelque chose, on se fait dire : “Ne va pas l’acheter, je vais te le prêter !” » illustre le résident Frédéric Demers.

Le podium est complété par Dollard-Des Ormeaux (78,07), une localité située sur l’île de Montréal.

Les grandes villes qui regroupent plus de 100 000 habitants ont aussi leur classement avec en tête de liste Saguenay, avec un IBL de 71,46. Elle est suivie de Lévis (71,35) et de Gatineau (70,76).

Échange de Générations

Le sondage a également fait ressortir que ce sont dorénavant les personnes plus âgées qui sont les plus heureuses. 

En 2008, les 18-24 ans étaient la génération la plus comblée avec un IBL de 79,9. Cette année, c’est tout le contraire. Les jeunes sont les plus malheureux du Québec (63,1), tandis que les 55 ans et plus se classent en première position (73,2).


Cette année, le taux de participation au sondage a battu un record avec 61 350 personnes sondées. Avec les résultats collectés entre le 1er avril 2020 et le 15 avril 2021, 50 municipalités ont été ajoutées par rapport au palmarès de 2019.


Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages? Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62