/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Le CF Montréal échappe deux points

Nashville comble un retard de deux buts en deuxième demie

Coup d'oeil sur cet article

Le CF Montréal a dû se contenter d’un verdict nul de 2 à 2 contre le Nashville SC samedi après-midi, mais ça aurait pu être pire.

En effet, les Montréalais ont laissé filer une avance de deux buts acquise en première demie quand Jhonder Cadiz (54e) et Hany Mukhtar (77e) ont marqué sans riposte au cours de la seconde période.

Mason Toye a ouvert le pointage au profit du CF Montréal avec une frappe précise de la droite.
Photo USA TODAY Sports
Mason Toye a ouvert le pointage au profit du CF Montréal avec une frappe précise de la droite.

Romell Quioto avait pourtant le but qui tuait le match au bout du pied dès le début de la seconde demie, mais a raté le filet de peu.

Mais l’histoire de ce match, c’est celle d’une équipe de Nashville qui a manqué d’opportunisme malgré 18 tirs.

C’est aussi l’histoire d’une défense à trois arrières centraux qui a souvent peiné quand la pression de Nashville était forte.

Bon point

Dans les circonstances, un point ce n’est vraiment qu’une tape derrière la tête et c’est ce que s’est dit Wilfried Nancy.

« C’est un bon point considérant qu’ils ont poussé très fort et qu’il y a des moments où on n’arrivait pas à avoir la balle.

« J’ai trouvé l’équipe résiliente parce qu’on était acculés, acculés, acculés. Oui, on menait par deux buts, mais j’ai aimé que les joueurs n’aient pas lâché. »

Nancy a toutefois admis que son équipe a eu de nombreux moments de flottement pendant lesquels Nashville dictait l’allure du match.

« On ne faisait que défendre, il faut avoir un peu plus de maîtrise, même quand on est plus faible. »

Encore Toye

On a eu droit à une reprise du film de la semaine dernière puisque Mason Toye a une fois de plus été le premier marqueur du match, ouvrant la marque à la 13e minute sur une frappe précise de la droite tout juste à l’extérieur de la surface de Joe Willis.

Si l’on inclut les deux matchs préparatoires, Toye cumule déjà quatre buts et une passe en quatre rencontres. Comme le mentionnait un collègue, il a déjà autant de buts que Jonathan Drouin.

Le vent a toutefois tourné par la suite et Nasvhille a complètement dominé la seconde portion de la première demie, Zachary Brault-Guillard et Mustafa Kizza peinant un peu dans leur couloir respectif.

C’est justement Brault-Guillard qui a donné un peu d’air à son équipe en marquant son premier en carrière avec le CF Montréal sur une bonne frappe de l’extérieur de la surface qui a dévié sur David Romney avant de faire de même sur la barre transversale pour tomber derrière la ligne des buts à la 42e minute.  

  • Avant le match, le directeur sportif Olivier Renard a confié à TVA Sports que Kiki Struna est joueur désigné et que Djordje Mihailovic est jeune joueur désigné, histoire de jongler avec le budget.    

Bulletin  

7,5 / 10: Zachary Brault-Guillard

Il a eu quelques errements défensifs dans son couloir. Mais offensivement, il continue de donner le change.

7,5 / 10: Djordje Mihailovic

Futé et intelligent en plus d’avoir le sens du positionnement. Pose souvent le bon geste au bon moment. Distribution précise.

7,5 / 10: Mason Toye

Marque son deuxième but en autant de matchs cette saison. Joue de façon intelligente et avec juste assez de confiance.

7,5 / 10: Clément Diop

Il est spectaculaire quand il fait des arrêts même si c’est parfois un peu forcé. Sa gestion de surface est meilleure, mais pas encore à point.

7 / 10: Kamal Miller

Il a été le moins pire ou le meilleur des trois centraux, c’est selon. 

7 / 10: Mustafa Kizza

Parfois complexe dans son couloir, mais de bonnes interventions défensives et de bonnes actions pour stimuler l’attaque.

7 / 10: Erik Hurtado

Il développe une belle chimie avec Mihailovic et donne du dynamisme à l’attaque quand elle commence à manquer de souffle.

7 / 10: Zorhan Bassong

Courte présence, mais de belles prétentions offensives.

7 / 10: Amar Sejdic

Calme le jeu en milieu de terrain après le second but de Nashville.

6,5 / 10: Romell Quioto

On l’a moins vu, mais il a eu une occasion en or de tuer le match en deuxième demie. Il a toutefois raté son tir de bien peu.

6,5 / 10: Rudy Camacho

Victime du match de Struna ou lui aussi un peu coupable d’une rencontre moins aboutie ? Sans doute un peu des deux.

6 / 10: Victor Wanyama

Pas son meilleur match. En compagnie de Piette, il a eu du mal à gérer la pression offensive en seconde demie.

6 / 10: Samuel Piette

Il obtient une passe sur le but de Brault-Guillard, mais c’était plus difficile défensivement en seconde demie.

6 / 10: Bjørn Johnsen

A eu peu d’impact sur la rencontre.

5 / 10: Kiki Struna

Mettons ça sur le compte d’un premier match, mais ça n’a pas été génial dans l’ensemble. Était souvent en retard sur les actions adverses.

2
2
Nashville
Gardien:
J. Willis.
Défenseurs:
D. Lovitz, D. Romney, W. Zimmerman, A. Johnston.
Milieu:
A. Godoy (remplacé par B. Anunga à la 78e minute), D. McCarty (remplacé par D. Nealis à la 90e+2 minute), R. Leal, H. Mukhtar (remplacé par L. Haakenson à la 90e+2 minute), H. Bwana (remplacé par A. Muyl à la 46e minute).
Attaquant:
J. Cadiz (remplacé par C. Kwabena Sapong à la 71e minute).
Montréal
Gardien:
C. Diop.
Défenseurs:
A. Struna, R. Camacho, K. Miller.
Milieu:
Z. Brault-Guillard, S. Piette (remplacé par Z. Bassong à la 84e minute), V. Wanyama, M. Kizza (remplacé par A. Sejdic à la 84e minute), D. Mihailovic.
Attaquant:
R. Quioto (remplacé par B. Johnsen à la 74e minute), M. Toye (remplacé par E. Hurtado à la 60e minute).
But
NASHVILLE : Cadiz (54e), Muhktar (77e) MONTRÉAL : Toye (13e), Brault-Guillard (42e)
Cartons
NASHVILLE : Godoy (50e), Muyl (56e) MONTRÉAL : Piette (2e), Quioto (48e), Struna (63e)
 
TIRS
ARRÊTS
COL
8
2
MTL
4
6
 
FAUTES
COINS
COL
13
6
MTL
8
3
 
POSSESSION
COL
56,9%
MTL
43,1%

Deux points perdus plutôt qu’un de gagné  

Pas facile de faire match nul 2 à 2 après avoir mené 2 à 0. Parlez-en à Samuel Piette.

« Je vais être honnête, pour nous, on a plus l’impression d’avoir perdu deux points que d’en avoir gagné un. Ce point-là, on va le prendre parce que c’est peut-être le point qui va nous permettre de faire les séries. »

Dire que Romell Quioto avait le troisième but au bout du pied au début de la seconde demie, mais son tir a raté de peu. Cela dit, Piette n’a pas mis l’accent sur ce détail.

« À 100 %, si Romell met ce but-là, c’est un match différent parce qu’on a un plus gros coussin pour être confortables avec notre avance.

« Cela dit, ce n’est vraiment pas à cause de lui qu’on a perdu le match. Ça serait un peu stupide de taper sur la tête de Romell. »

Meilleure contenance

Pour Wilfried Nancy, l’équipe a manqué de contenance quand ç’a commencé à chauffer.

« Ils attaquent avec six, parfois sept joueurs, on savait qu’il y aurait des moments difficiles, a concédé l’entraîneur-chef. On a essayé de garder notre contenance, mais ça n’a pas toujours été facile.

« Il faut que l’on contienne un peu mieux la balle parce qu’on la leur a parfois donnée quand on était haut sur le terrain. »

Samuel Piette abondait dans le même sens quelques minutes plus tard.

« Après avoir été remontés, je ne dirais pas qu’on a été moins agressifs, mais on n’a pas joué aussi haut. »

Moins à l’aise

Pourtant, les Montréalais avaient bien amorcé la seconde période après une deuxième moitié de première demie difficile.

« En deuxième demie, on est bien sortis, mais quand on s’est pris le deuxième but, l’équipe s’est sentie qu’on était un peu moins confortables de sortir de derrière », a souligné Samuel Piette.

« On a moins tenté de continuer sur ce qu’on veut faire et on a commencé à balancer un peu plus [le ballon], a poursuivi le milieu québécois. C’est dans ces moments qu’il faut prendre une grande respiration, calmer les troupes et ne pas avoir peur. »

Nancy a ajouté que ce n’était pas facile d’appliquer le style de jeu que veut préconiser l’équipe contre un adversaire comme Nashville.

« On essaie d’être proactifs quand on défend, c’est-à-dire en avançant, et ce n’est pas toujours évident. »

Nancy a toutefois aimé le jeu défensif de son équipe sur les centres contre une équipe qui avait tiré 31 fois la semaine dernière et qui a été limitée à 18 tentatives samedi.

« L’équipe a bien fait sur les centres parce que Nashville va jouer comme ça contre toutes les équipes. »