/weekend
Navigation

Animaux de compagnie: plus que de simples compagnons de pandémie

Frame with a beautiful girl with a beautiful dog in a park on green grass.
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Ils perçoivent nos humeurs, savent nous réconforter, nous font prendre l’air, et nous procurent une foule de bienfaits physiques et psychologiques : pourquoi se passer des animaux de compagnie, et à plus forte raison en pleine période de confinement et de pandémie ?

Des études ont démontré que la présence d’animaux dans les résidences pour aînés, les hôpitaux pédiatriques ou psychiatriques avait de nombreuses vertus. Et alors que l’on croyait à une certaine époque que les chiens Mira servaient uniquement à guider les personnes non voyantes, on découvre qu’ils peuvent aussi devenir de précieux alliés auprès des personnes se situant dans le spectre de l’autisme, ou encore étant atteintes de sclérose en plaques.  

Donner des soins pour prendre soin de soi 

D’autres effets bénéfiques des animaux de compagnie ont aussi été démontrés par des recherches scientifiques. En outre, dans une maison, la présence d’un chien, d’un chat ou d’un oiseau réduit le stress quotidien. De plus, chez les personnes âgées, l’effet est même perceptible sur la pression artérielle. Par ailleurs, ces charmantes petites bêtes demandent de l’attention, des soins, et certaines doivent sortir tous les jours. Voilà qui prédispose le maître à faire de même, et ce, peu importe son niveau de motivation. Au-delà des attentions que ces animaux exigent, le temps pour les nourrir, les laver et les bichonner contribue à leur mieux-être de même qu’à notre estime personnelle. S’occuper d’un autre être vivant, peu importe sa taille ou sa race, s’avère valorisant, crée un sentiment d’utilité, et soude un lien affectif profond. Et l’animal nous le rend bien : si le toucher le rassure beaucoup, le bonheur qu’il nous procure est tout aussi grand !

Un lien précieux

La relation privilégiée, voire parfois fusionnelle que certaines personnes entretiennent avec leur animal de compagnie peut sembler étonnante, surtout aux yeux de ceux et celles qui n’ont jamais connu cette expérience, mais elle est tout aussi... humaine. En effet, on sait que les animaux éprouvent diverses émotions : peur, colère, chagrin, joie, stress, etc. Ils sont aussi capables de nous faire confiance et de communiquer avec nous. Leur maître est d’ailleurs souvent le seul à pouvoir les décoder, ce qui ajoute à leur complicité, représentant aussi une source de fierté. Elle apparaît évidente aux yeux des autres, particulièrement à l’extérieur de la maison, pique la curiosité des passants, et attire tous les regards. Observez ce qui se passe dans un parc à chiens : aux côtés de leur fidèle compagnon, les propriétaires sont extrêmement sollicités ! 

C’est d’ailleurs un autre atout des gens qui prennent soin d’un animal : la facilité avec laquelle ils peuvent entrer en contact avec les autres. Le chien devient prétexte à discussions, la meilleure carte pour briser la glace et la solitude, particulièrement dans le contexte actuel. 

Petites bêtes, grande écoute 

Même si bien avant la pandémie des études avaient démontré les vertus des animaux, plusieurs les ont découvertes ou redécouvertes depuis le début de cette crise. Ils sont d’une indulgence exceptionnelle devant nos impatiences, et d’un amour inconditionnel malgré nos déprimes et nos irritabilités passagères. Combien d’enfants ont chuchoté leurs joies et leurs peines aux oreilles de leur chat ou de leur chien pour leur plus grand bénéfice ?

La perte d’un animal peut ainsi représenter une grande peine, et pas que pour les tout-petits. 

L’animal devient un membre à part entière de la famille ou de notre quotidien, toujours présent avec son affection indéfectible. Son absence crée tout à coup un grand vide : n’allez donc pas dire à un orphelin de son animal de compagnie qu’il suffit de le remplacer par un autre pour éloigner la peine !

Des compagnons précieux 

Pourquoi ces êtres sont-ils si précieux ? Parce qu’ils sont vivants, améliorent et enjolivent notre quotidien, et méritent ainsi notre plus grande reconnaissance. Ces adorables petites bêtes rythment non seulement nos vies, mais leur donnent un sens en temps de pandémie, comme ils le feront d’ailleurs lors d’un retour à une certaine normalité. Les bons moments qu’ils nous font vivre et l’affection qu’ils nous procurent au quotidien se poursuivront des années durant.