/news/coronavirus
Navigation

Un «miraculé» de la COVID-19 sauvé par l’insistance de sa conjointe

Coup d'oeil sur cet article

Gravement atteint par la COVID-19, Peter Simard semblait condamné à mourir l’automne dernier. 

• À lire aussi: Un bébé est mort de la COVID-19 en Colombie-Britannique

Le Québécois était alors dans le coma pendant plus de deux mois. Ses poumons étaient dans un piteux état. Des spécialistes de l’Université Harvard avaient même conclu, après avoir consulté son dossier, qu’il n’y avait plus rien à faire.

Les médecins avaient jeté l’éponge et avaient annoncé à sa famille que le décès de Peter Simard était imminent.

Sa conjointe, Céline Lafrenière a toutefois refusé de baisser les bras et elle a poussé les médecins à tout tenter pour sauver Peter Simard.

«Ils nous ont emmenés à son lit et ils nous ont dit: "Faîtes vos adieux". J’ai répondu: "Voyons! Vous devez continuer les soins"», a raconté Céline Lafrenière en entrevue avec son conjoint à l'émission de Denis Lévesque, sur les ondes de LCN.

Les docteurs craignaient en fait que la dialyse, dont avait besoin Peter Simard, lui soit fatale.

Une conjointe qui refusait d'abandonner

Désemparée, cette dernière est retournée chez elle, mais elle est revenue dès le lendemain et a répété aux médecins qu’elle refusait de laisser son conjoint mourir.

Elle a donc convaincu l’équipe médicale de courir le risque d’effectuer la dialyse.

Tranquillement, le corps de Peter Simard a répondu positivement aux traitements. Ses reins ainsi que ses intestins se sont mis à fonctionner à nouveau, et ses poumons ont guéri.

Bien que toujours hospitalisé, le miraculé continue de prendre du mieux. Il doit retourner vivre chez lui le 13 mai.

«Je suis content que ma femme n’ait pas lâché, parce que je suis encore vivant et j’ai cinq enfants qui ont besoin de moi», affirme Peter Simard.

À VOIR AUSSI 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres