/news/coronavirus
Navigation

Le couvre-feu repoussé à 21h30 à Montréal et à Laval

Coup d'oeil sur cet article

Les Montréalais et les Lavallois pourront souffler un peu. Le couvre-feu sera repoussé à 21h30 sur l’île de Montréal et à Laval à compter de lundi prochain.

• À lire aussi: Vaccin AstraZeneca: une première Québécoise décédée d’une thrombose

• À lire aussi: Les Forces armées canadiennes déployées en Nouvelle-Écosse

«Ça va faire du bien à beaucoup de monde», a convenu François Legault.  

La métropole résiste toujours à une flambée des cas, en cette troisième vague de l’épidémie. Plus encore, les experts prévoient que les hospitalisations continueront de baisser dans les hôpitaux montréalais. Une marge de manœuvre qui permet aux autorités de la santé publique d’alléger les mesures sanitaires, au grand plaisir des amateurs de promenades au crépuscule.       

  • Écoutez l’entrevue du Dr Olivier Drouin, pédiatre et spécialiste en sciences comportementales   

Certaines régions chaudes pourront quant à elles profiter de légers assouplissements aux consignes sanitaires. Les élèves du primaire de Québec et de Chaudière-Appalaches pourront reprendre le chemin de l’école le 3 mai. Notons que cet allégement ne s’applique pas sur le territoire de la Beauce-Etchemins et dans la MRC de Bellechasse, où les hôpitaux sont encore débordés.       

  • Écoutez l'analyse de Caroline St-Hilaire et d'Antoine Robitaille avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:   

«Il faut vraiment que ça se fasse graduellement», a insisté le premier ministre. 

En Outaouais, c’est le statu quo. La situation épidémiologique ne s’étant pas suffisamment améliorée, l’ensemble des mesures d’urgence sont prolongées jusqu’à nouvel ordre. 

Les adolescents du secondaire des zones rouge foncé devront ainsi poursuivre leur apprentissage à distance encore un temps. Les commerces non essentiels devront aussi rester fermés, et le couvre-feu continuera ne s’appliquer dès 20h.  

Régions sous surveillance

Le Bas-Saint-Laurent et la Côte-Nord connaissent actuellement une recrudescence d’infections à la COVID-19. Le Dr Horacio Arruda surveille étroitement les éclosions dans ces deux régions. Le directeur national de santé publique n’exclut pas des mesures d’urgence si la situation ne s’améliore pas, notamment dans l’ouest du Bas-Saint-Laurent.  

Dernier appel aux malades chroniques et aux travailleurs essentiels

Le ministre de la Santé a lancé mardi un dernier appel aux malades chroniques et aux travailleurs essentiels afin qu’ils prennent sans attendre un rendez-vous pour se faire inoculer, avant que la vaccination ne soit étendue à la population générale. Si on en croit Christian Dubé, il ne reste que quelques jours avant que cette étape soit franchie. 

D’ici là, les femmes enceintes pourront également se faire vacciner. Dès demain, les Québécoises qui attendent un enfant pourront prendre rendez-vous pour recevoir leur première dose de vaccin. «C'est important de s'inscrire rapidement avant qu'on ouvre la vaccination de masse», a insisté le ministre. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

L’arrivée dès la semaine prochaine du vaccin Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu’une seule injection, permettra également à 60 000 citoyens supplémentaires d’être immunisés contre le virus. Puisque de rares cas de thromboses ont été associés à ce vaccin, les experts doivent d’abord se prononcer sur l’âge de la population qui pourra s’en prévaloir.  

Un plan de déconfinement à venir

Échaudés après avoir fait miroiter par le passé des allégements qui ne se sont pas concrétisés, François Legault et le Dr Horacio Arruda sont restés prudents quant au niveau de liberté qui sera accordé aux Québécois cet été.  

La chaleur, la fin des classes et une proportion importante de citoyens vaccinés laissent tout de même présager une période estivale plus agréable que celle de l’an dernier, s’est avancé le premier ministre.  

Un plan de déconfinement est d’ailleurs en préparation. «Est-ce qu'on va pouvoir aller voir un spectacle, aller dans un festival? Est-ce qu'on va pouvoir se rassembler? Combien de personnes vont pouvoir se rassembler cet été, au mois de juin? Je comprends que les gens voudraient une indication. La réponse facile, c'est que c'est trop tôt pour le dire, mais on insiste fort quand même pour au moins avoir une séquence», a plaidé François Legault.   

À VOIR AUSSI                                

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres