/entertainment/shows
Navigation

Vingt-trois créations pour le Festival TransAmériques

Violence
Photo courtoisie, Marlène Gélineau-Payette Le spectacle Violence de Marie Brassard.

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur artistique, Martin Faucher, n’a pas eu la vie facile pour bâtir la programmation de la 15e édition du Festival TransAmériques qui se déploiera, en salle et en virtuel, du 26 mai au 12 juin.

« J’ai dû bâtir 12 programmations différentes. J’ai eu des programmations qui tenaient compte du début de la période de vaccination, de la réalité des variants, qui sont arrivés en février, et ensuite, en avril, avec la distanciation en salle qui est passée de 1,5 à 2 mètres et du couvre-feu à 20 h », a-t-il indiqué, lors d’un entretien accordé au Journal.

Ses choix 

Le directeur artistique, qui tire sa révérence après 15 ans au FTA, a identifié cinq événements qui, pour lui, ont une importance particulière. 

Worktable, de Kate McIntosh, permettra aux spectateurs, du 27 mai au 10 juin, au Pavillon Sherbrooke de l’UQAM, de réenchanter la matière à partir d’objets hétéroclites.

Du 1er au 12 juin, au studio-théâtre des Grands Ballets, les spectateurs assisteront, un à la fois, avec le spectacle Alep. Portrait d’une absence, à la renaissance d’une ville détruite par la guerre, par les histoires de ses habitants.

Marie Brassard offrira avec Violence, du 27 mai au 2 juin, au Théâtre Jean-Duceppe, une plongée en mots, en musique et en images dans le mystère liant la création à la destruction.

Du 2 au 9 juin, la Cinquième Salle de la Place des Arts deviendra un site de rencontre fictif et vivant avec La romance est pas morte, 2Fik !. L’artiste multidisciplinaire 2Fik incarnera 100 personnages.

Martin Faucher cible aussi les événements Them Voices et Meshtitau qui investiront le Jardin du Musée d’art contemporain de Montréal du 27 au 29 mai et du 4 au 6 juin.

« Ces deux spectacles sont en relation avec la nature, le temps et l’espace, vus sous un regard d’artistes des premiers peuples », a-t-il mentionné. 

La programmation complète et détaillée est en ligne sur fta.ca.